Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Chpts de France Elite - 3ème jour : Lavillenie, Lemaitre, Darien, Bosse et (...)

Chpts de France Elite - 3ème jour : Lavillenie, Lemaitre, Darien, Bosse et Guei titrés

D 13 juillet 2015     H 07:14     C 0 messages


agrandir

Après deux meetings sans victoire, et un vrai questionnement sur son niveau actuel, Renaud Lavillenie a renoué avec les honneurs en décrochant un nouveau titre de champion de France à la perche avec une barre franchie à 5,85 m, dimanche à Villeneuve d’Ascq. Christophe Lemaitre a rappelé qu’il restait le patron du 200 m en devançant Jimmy Vicaut, qui l’avait battu la veille sur 100 m. Dans l’ensemble, à un mois des Mondiaux de Moscou, les athlètes tricolores ont plutôt établi des résultats encourageants.


Renaud Lavillenie s’est rassuré au concours de la perche. Le champion olympique a franchi 5,70 m puis 5,85 m à chaque fois au premier essai. Son titre assuré, il a tenté de franchir 6,00 m, sans succès. Kévin Ménaldo, médaillé de bronze aux championnats d’Europe à Zurich l’an passé, a pris la 2ème place avec 5,75 m, devant Stanley Joseph, 3ème avec 5,55 m. Le recordman du monde renoue donc avec la victoire après deux rendez-vous difficiles, aux meetings de Ligue de diamant de Paris puis de Lausanne ces huit derniers jours. Malgré ces échecs, Lavillenie n’est pas arrivé en manque de confiance aux Championnats de France selon lui. "Je n’étais pas inquiet après Paris et Lausanne, c’est juste un plaisir de décrocher mon 10ème titre national" a-t-il déclaré. Dans sa carrière, Lavillenie n’a connu qu’une seule fois un enchaînement de trois concours sans succès, en 2011 (New York, Championnats d’Europe par équipes à Stockholm puis Nancy).

Lemaitre sur 200 m

Christophe Lemaitre reste le meilleur coureur tricolore sur 200 m et il l’a rappelé ce dimanche en remportant le titre de champion de France pour la sixième fois consécutive. Le recordman national de la spécialité (19"80) s’est en effet imposé avec brio sans être inquiété. "C’était important pour moi de garder ce titre", a commenté Lemaitre, jamais aussi fort que dans l’adversité et la bagarre, lui qui revient d’une blessure au fessier qui l’a empêché de s’entraîner à plein régime début juillet. Auteur d’un excellent départ, Lemaitre a tenu le choc en sortie de virage pour tenir en respect Jimmy Vicaut, qui l’avait battu la veille sur 100 mètres et s’imposer dans un temps de 20"28. Vicaut, avec un chrono en 20"42, a échoué de 4 centièmes des minima pour les Mondiaux. "Je ne suis pas encore un coureur de 200 m" a confié le Parisien à la sortie de sa course, confirmant qu’il lui reste encore de gros progrès à réaliser sur cette distance. Jeffrey John (20"61) s’est emparé de la 3ème place.

De son côté, Garfield Darien est redevenu champion de France du 110 m haies, épreuve particulièrement relevée, en 13 sec 17/100. Darien, déjà en possession des minimas (13"35) en vue des Mondiaux de Pékin a devancé Pascal Martinot-Lagarde (13"27), champion sortant, et Dimitri Bascou (13"38).

Des performances encourageantes

Pierre-Ambroise Bosse a évolué bien un cran au-dessus de la concurrence au niveau hexagonal. Le grand espoir du demi-fond français a survolé le 800 mètres pour s’offrir, à 23 ans, son troisième titre de champion de France consécutif. Le recordman national de la distance (1’42"53) n’a pas eu à puiser dans ses ressources pour, avec un chrono de 1’46"69, prendre le meilleur sur les Marocains Samir Jamaa (1’47’’95) et Mostafa Smaili (1’48’’08). Julien Duchateau (1’48"1 ) et Mounir Hsain (1’48"32) complètent le podium national.

Floria Guei est devenue championne de France du 400 m, en 51 sec 06/100, record personnel et meilleur chrono européen de la saison, en devançant la tenante du titre Marie Gayot (51"27), Partie vite à la recherche d’un temps sous les 51 secondes, la néo-Lyonnaise, réputée pour son finish, a compté plus de 5 mètres d’avance à l’entame de la dernière ligne droite. Elle a payé ses efforts dans les 40 derniers mètres, résistant néanmoins au retour de la Rémoise qui a également amélioré sa marque personnelle.

En l’absence de la championne d’Europe, Eloyse Lesueur, blessée, le concours du saut en longueur féminin était des plus ouverts.Grâce à un bond à 6,30 m, Haoua Kessely en a profité pour décrocher le titre de championne de France de la spécialité. La pensionnaire du CA Balma a devancé Diane Barras (6,17 m) et Rouguy Sow (6,14 m). Teddy Venel a créé la surprise pour s’imposer sur 400 mètres. Il s’est fendu d’un temps de 45"72, devançant sur la ligne Mamoudou-Elimane Hanne (45’’80) et le favori de l’épreuve, Mame-Ibra Anne (45"97). Sur 400 m haies, Mickaël François s’est offert son premier titre de champion national. La course a été indécise jusqu’au bout et le sociétaire de l’AC Paris-Joinville (50"29) a finalement pris le meilleur sur Stéphane Yato (50"33). Martin Carrere (50"44) s’est adjugé la médaille de bronze. Le 400 m haies féminin est, lui, revenu à Maëva Contion qui s’est imposée avec un chrono de 56"03. Le podium est complété par Fanny Lefèvre (57"45) et Merryl Mbeng (57"75).

* Article publié par Christian Grégoire


Voir en ligne : France TV Sport

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus