Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Chpts de France de 10 km : Ben Lkhainouch et Ben Thami titrés

Chpts de France de 10 km : Ben Lkhainouch et Ben Thami titrés

D 14 avril 2014     H 08:59     C 0 messages


agrandir

Grand favori, El Hassane Ben Lkhainouch a remporté les championnats de France du 10 km à Valenciennes ce dimanche, malgré une résistance farouche d’Abdellatif Meftah. Le sociétaire d’Alès Cévennes Athlétisme effectue donc un doublé cross-route pas si fréquent. Chez les dames, Bouchra Ben Thami n’a pas ménagé le suspense en effectuant un cavalier seul de bout en bout de la course.

- Résultats 2014 Espoirs et Seniors Hommes
- Résultats 2014 Femmes toutes catégories
- Résultats 2014 Juniors et Vétérans Hommes


On annonçait une course ouverte, elle a tenu toutes ses promesses. Après un départ très rapide et un premier kilomètre avalé en 2’47", un petit groupe de trois athlètes s’est détaché à l’approche du troisième kilomètre, avec, déjà, El Hassane Ben Lkhainouch, Abdellatif Meftah et Hassan Chahdi. Rejoints par une demi-douzaine de prétendants emmenés par Pierre Joncheray, les deux premiers nommés reprenaient la poudre d’escampette quelques hectomètres plus loin. A la mi-course, atteinte en 14’20", Meftah (Endurance 72) et Ben Lkhainouch (Alès Cévennes Athlétisme) avaient déjà la quasi-certitude de figurer sur la boîte. Restait alors à connaître l’ordre du podium. Se relayant équitablement quasiment jusqu’à la fin, les deux hommes se jouaient la victoire dans le dernier « kilo », lors duquel le récent meilleur Français des Mondiaux de semi-marathon prenait le dessus pour l’emporter dans l’excellent temps de 28’50", six secondes devant Meftah.

« J’aurais aimé faire encore moins, mais j’étais un peu perturbé ces trois derniers jours en raison du décès de mon grand-père. J’ai failli ne pas venir, mais ma famille m’a convaincu de faire le déplacement, et je suis content d’avoir gagné ce titre », confiait-il à l’arrivée. L’hommage est assurément réussi. Derrière les deux duettistes du jour, Hassan Chahdi (EA Centre Isere) s’est débarrassé de Pierre Joncheray (Strasbourg Agglomération) et Pierre Urruty (CA Montreuil), par le biais d’une franche accélération au septième kilomètre, pour s’offrir une place au soleil et sur le podium en 29’16". Le titre des espoirs est revenu à Youssef Mekdafou (Pierrefitte Multi Athlon), qui a pris une prometteuse neuvième place au scratch, en 29’38". Il réalise, comme Ben Lkhainouch, un doublé France de cross - France du 10 km pas si fréquent.

Chez les dames, le scénario a été beaucoup plus linéaire, puisque Bouchra Ben Thami a pris les rênes de la course dès les premiers mètres, pour ne plus les lâcher. Concentrée et régulière, l’ex-mileuse de Neuilly-Plaisance Sports a coupé la ligne en 32’50", reléguant sa dauphine, Alexandra Louison (SCO Sainte-Marguerite Marseille) à près d’une minute. « Très heureuse » de sa victoire, Ben Thami avouait après-coup qu’elle était « venue pour faire ma course, sans me soucier de mes adversaires. J’ai repris l’entraînement en décembre, et maintenant que je suis maman d’une petite fille, mes priorités ont changées ».

En 33’43", l’ex triathlète Alexandra Louison améliore son record personnel sur la distance, et continue à apprendre le plus haut niveau dans sa nouvelle discipline. « C’était mon premier championnat de France du 10 kilomètres, et je manque encore de recul pour apprécier ma performance. J’aurais bien aimé gagné le titre, mais une deuxième place, c’est quand même une satisfaction » raisonnait-elle à sa descente du podium. Podium qu’elle a partagé avec Jacqueline Gandar (Havre AC), surprenante troisième de la course féminine et première espoir, en 34’42". Chez les juniors filles, la palme est revenue à Coraline Maamouri (AC Arpajonais) en 38’10", quelques dizaines de mètres devant sa jumelle Noémie.

Schmied surprend son monde

Dans la course regroupant les juniors et les vétérans, le jeune Lorrain Yann Schrub (Sarreguemines Sarrebourg) a longtemps tenu la dragée haute à la vieille garde. Il a même donné de sa personne en tête de course « pour les remercier de m’avoir emmené avec eux en prenant un relais ». Mais il a finalement dû plier devant le vétéran Guylain Schmied, lui-même surpris de sa victoire (en 30’34"). « Je pensais que mon camarade de la VGA Compiègne, Thierry Guibault, serait devant, mais finalement, c’est moi. Jusqu’au troisième ou quatrième kilomètre, j’étais dans le paquet et je me sentais bien. Je me demandais jusqu’à quand ces bonnes sensations allaient durer, et puis au septième kilomètre, j’étais toujours aussi bien, alors je me suis dit qu’il fallait saisir ma chance » expliquait-il, tout à sa joie de remporter son premier titre de champion de France.

« Il a fallu attendre d’avoir quarante ans, mais le travail paye, et c’est beaucoup de bonheur ! » Dans la foulée du Picard, Mohamed Reziga (Coureurs de fond du Cateau) prenait la deuxième place chez les vétérans devant Guibault. Chez les juniors, ce sont Mehdi Frere (Bondoufle AC, 31’21") et Anatole Bertrand (Havre AC) qui entouraient Schrub sur le podium, après une course au couteau ponctuée d’une arrivée au sprint.

* Article publié par Etienne Nappey


Voir en ligne : FFA

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus