Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Communiqué de presse retour Ultra Trail d’Angkor 2016

Communiqué de presse retour Ultra Trail d’Angkor 2016

D 21 février 2016     H 05:57     C 0 messages


agrandir

1ère mondiale pour l’Ultra Trail d’Angkor qui s’est déroulé le 23 janvier 2016. Pari réussi pour Jean-Claude Le Cornec avec cette 1ère édition de l’Ultra Trail d’Angkor. 307 participants se sont inscrits, dont plus de 40 % de femmes pour 4 distances proposées : 128 km, 64 km, 32 km et 32 km Marche nordique.


Cette course a amené les coureurs à travers le site archéologique de Siem Reap, plus grand site archéologique religieux du monde, classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO et écrin des célèbres temples d’Angkor. SDPO a tracé ses parcours au milieu des magnifiques temples en ruine, de la faune luxuriante, des rizières et des prairies.

Le jour du départ, une intense activité règne dans Angkor Thom, un des joyaux du site. L’ambiance est festive et 26 nationalités sont représentées sur l’Ultra Trail d’Angkor. La relative fraîcheur de l’aube va permettre de parcourir une bonne quinzaine de kilomètres ou plus pour les meilleurs dans des conditions optimales.

Cette 1ère partie du parcours s’est déroulée sur une piste caillouteuse, puis les Temples se sont succèdes.

Les coureurs arrivent en plein campagne. Les rizières sont arides, le pays traverse une longue période de sécheresse. Un ravitaillement en eau est prévu tous les 5 km environ. Pas d’ombres en vue et seulement quelques buffles comme spectateur, les coureurs passent d’une parcelle de rizière à une autre en zigzaguant sur les petites digues de terre séchée.

La fin du parcours est un peu plus ombragée, car le tracé revient vers le site d’Angkor, au passage, les coureurs longent un magnifique et gigantesque bassin (ou douve) rempli de nénuphars qui entoure le majestueux temple d’Angkor Vat…

L’intense trafic qui règne est un signe que la fin est toute proche. Auparavant, il faudra franchir la porte Est d’Angkor Thom par une route pavée. Celle-ci est gardée de chaque côté par 54 géants de pierre qui tiennent le serpent sacré, le Nâga à 7 têtes. Une escorte royale pour les coureurs et marcheurs nordiques qui en terminent avec les 32 km.

L’arrivée est dressée devant la fameuse Terrasse des Éléphants, long de 300 m et haut de 5 m (c’est de cette terrasse sculptée d’éléphants en relief que l’ancien Roi Khmer regardait défiler son armée).

La course continue pour le TA 64 et les coureurs devront franchir les 700 marches du Temple de Phnom Bok avant de traverser les rizières et le plateau désertique pour rejoindre le temple de Chau Srei Vibol. Les longues pistes en latérite mettront les organismes à mal et c’est une traileuse venant d’Irlande qui franchira la première la ligne d’arrivée en 6h29’02".

Pour les courageux des 128 km, le passage devant l’arrivée n’est que la mi-parcours, ils doivent prolonger d’environ 64 km vers le nord-ouest et affronter d’autres difficultés. Courir dans des portions sableuses où chaque foulée devient un calvaire. L’enfer du fesch-fesch et de la canicule était présent. Encore une fois, les villageois, spectateurs locaux ont fait oublier les douleurs. Et il fallait un gros mental pour vaincre ces 128 km et ne pas penser aux traumatismes liés aux nombreuses ampoules aux pieds apparus dès les premiers kilomètres dans ces portions sableuses.

C’est un coureur Malaisien qui franchira le premier la ligne d’arrivée de l’Ultra Trail d’Angkor en 18h34’56" suivi de moins de 4 minutes plus tard par Andrew Porter, coureur Sud Africain. La première féminine, Suksodreaw Boonthanit venant de Thaïlande terminera en 21h27’57".

Jean Claude Le Cornec n’a pas oublié les enfants du Cambodge et une Grande marche Humanitaire associant une centaine de personnes (dont 50 enfants cambodgiens) a été organisée lors de cet événement. Trois petites ONG ont pu ainsi recevoir des dons récoltés auprès des participants.

Sécuriser une telle épreuve n’est pas une mince affaire, Jean-Claude Le Cornec a pu s’appuyer sur l’aide précieuse des militaires cambodgiens ainsi que le soutien de Mr Vath Chamroeun, Secrétaire Général du National Olimpic Commitee of Cambodgia et de Dr Thong Khon, ministre du Tourisme.

SDPO remercie encore ses partenaires qui, depuis un an, s’investissent pour la réussite de cette première mondiale. Merci à Vittel, Cellier d’Asie, Cambo Advertising, Quad Adventure, Body & Soul, Jaya Catering, Cambodgien Beer, Aquarius, Punch Power, Noene, Sabay News et le département du val d’Oise, riche d’un patrimoine historique qui s’associe à cet événement au côté de SDPO.

Maintenant, rendez-vous l’an prochain le 21 janvier 2017. 4 options au choix : 128 km, 64 km, 32 km, 16 km en Trail plus une marche nordique de 16 km.

- Toutes les photos de l’épreuve sont à votre disposition (photos libres de droit offertes par l’organisation) : www.photos.sdpo.com

Pour les journalistes, SDPO reste à votre écoute et vous mettra en relation directe avec les participants de cette première mondiale ... contactez nous !

Contact

Jean-Claude Le Cornec
Tel : 01.39.94.01.87 ou 06.03.70.38.83
Fax : 01.39.94.01.87
Email : sdpo@sdpo.com
Site web : www.sdpo.com


Voir en ligne : Ultra Trail d’Angkor

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus