Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
Vous êtes ici : Accueil » Athlétisme » Décathlon : L’Américain Ashton Eaton met un terme à sa carrière

Décathlon : L’Américain Ashton Eaton met un terme à sa carrière

D 7 janvier 2017     H 15:11     C 0 messages


agrandir

Comme il l’avait laissé entendre après les Jeux olympiques de Rio, le décathlonien a décidé d’abandonner les pistes d’athlétisme sur lesquelles il a tout gagné.


« Cela fait dix ans que je dédie ma vie à l’athlétisme et je sens qu’il est temps d’arrêter et de commencer quelque chose de nouveau ». Ce mercredi, au moment même où, à des dizaines de milliers de kilomètres de lui, un plus que centenaire parcourait 22,547 kilomètres à vélo (Robert Marchand et ses 105 ans), Ashton Eaton a confirmé qu’il prenait sa retraite. A 28 ans seulement. Une décision qu’il avait déjà en tête après avoir décroché son second titre olympique à Rio, quatre ans après celui obtenu à Londres. Néanmoins, peut-être poussé par sa rivalité nouvelle avec Kevin Mayer, l’Américain avait voulu prendre le temps de la réflexion. Mais finalement, même la perspective de magnifiques duels avec le Français n’aura pas suffi à le convaincre de poursuivre sa carrière, au moins jusqu’aux Mondiaux de Londres au mois d’août prochain.

Un record du monde à 9045 points

Une déception pour Mayer qui avait confié au Figaro il y a deux semaines : « J’espère qu’Ashton Eaton sera là car il y a des rumeurs qui laissent entendre qu’il pourrait prendre sa retraite avant. Mais le combat qui a eu lieu entre nous à Rio m’a plu et j’aimerais le réitérer, avec, qui sait, à l’arrivée, une victoire cette fois ». L’espoir du Français de vaincre la légende du décathlon sur la piste s’est donc envolée ce mercredi. Sans surprise, Eaton ayant clairement le sentiment « d’avoir tout donné » à sa discipline. Un dévouement récompensé de multiples titres, mondiaux notamment (deux en plein air et trois en salle en heptathlon), mais aussi olympiques. Surtout, en 2015, à Pékin, l’Américain avait établi un nouveau record du monde à 9045 points, qui faisait de lui seulement le deuxième homme à avoir effacé la barre des 9000 points après le Tchèque Roman Sebrle.

Comme un symbole, Eaton a annoncé qu’il raccrochait les pointes au même moment que sa compagne, la Canadienne Brianne Theisen-Eaton. A 28 ans également, celle-ci ne présente pas le même palmarès que son mari mais elle fut vice-championne du monde en 2013 et 2015 ainsi que médaillée de bronze à Rio en heptathlon. Le couple s’apprête donc à laisser un vide important au sein de leur discipline respective. Et Eaton de n’exprimer aucun regret : « J’ai donné mes années les plus belles physiquement à la découverte et à la poursuite de mes limites dans ce domaine. Les ai-je atteints ? En vérité, je ne suis pas sûr que quelqu’un le fasse vraiment. Il semble que nous allons manquer de temps. Cela rend l’humanité illimitée et en ce qui me concerne, je pense que c’est inspirant ».

* Article publié par Cédric Callier


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


Les plus lus