Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Euro 2014 : Antoinette Nana Djimou conserve son titre à l’heptathlon

Euro 2014 : Antoinette Nana Djimou conserve son titre à l’heptathlon

D 16 août 2014     H 13:46     C 0 messages


agrandir

La Française Antoinette Nana Djimou a conservé son titre de championne d’Europe de l’heptathlon avec 6551 pts, vendredi à Zurich. Nana Djimou a devancé la Néerlandaise Nadine Broersen (6498 pts) et la Belge Nafissatou Thiam (6423 pts).


Sur la liste des médailles françaises potentielles, Antoinette Nana Djimou, que l’on avait peu vue depuis le début de saison, n’arrivait pas en tête de liste. Mais c’était oublier que la Camerounaise d’origine est une femme de grands championnats. Titrée à Paris et à Göteborg en salle, médaillée d’or il y a deux ans à Helsinki, Nana Djimou est encore montée sur le toit de l’Europe, en remportant une nouvelle breloque dorée à l’Heptathlon.

Ce n’était pourtant pas gagné jeudi soir après quatre épreuves, quand la Française figurait à la quatrième place. Ce n’était pas gagné non plus après le javelot, l’une des ses épreuves fétiches, même si elle si elle avait pris les commandes du concours avec un jet mesuré à 54,18 m. Il restait à conclure sur le 800 mètres, ce que Nana Djimou a su faire en devançant ses rivales, la Néerlandaise Nadine Broersen, et la Belge Nafissatou Thiam.

Nana Djimou : "Je gagne à cause du 800, c’est magnifique"

"C’est fantastique", a-t-elle réagi à chaud sur France Télévisions. "Je n’y croyais pas. Je gagne à cause du 800, c’est magnifique". Elle aurait sans doute dû dire "grâce", mais le lapsus est révélateur. Le double tour de piste n’a jamais été le point fort de la Française, sur le papier bien inférieure à Broersen (2’11"11) cette année. Mais la Néerlandaise, qui n’avait besoin de reprendre que deux secondes, a craqué après avoir distancé son adversaire l’espace de quelques secondes.

En fait, c’est surtout Nana Djimou qui s’est surpassée pour prendre la deuxième place de la course, en battant au passage son record personnel (2’15"22). Une récompense pour la Française, qui s’est entourée en début de saisons de quatre entraîneurs spécifiques, et qui travaille notamment avec Bruno Gajer, le coach de Pierre-Ambroise Bosse. Sur le 800, elle s’est affirmée en patronne, tout simplement. Son finish valait bien de l’or.


Voir en ligne : Le JDD

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus