Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Euro 2014 : Benjamin Compaoré en Or sur le triple saut

Euro 2014 : Benjamin Compaoré en Or sur le triple saut

D 15 août 2014     H 14:28     C 0 messages


agrandir

Champion du monde juniors en 2006, mais souvent trahi par son corps depuis, Benjamin Compaoré a remporté la première médaille internationale de sa carrière en décrochant le titre européen du triple saut jeudi soir à Zurich.


Malheureusement pour lui, la soirée folle vécue par l’équipe de France à Zurich, avec la disqualification de Mahiedine Mekhissi sur 3000 m steeple et celle de Dimitri Bascou sur 110 m haies, risque d’éclipser sa performance. Pourtant, Benjamin Compaoré, constamment perturbé par les blessures ces dernières années, a enfin, à 27 ans, récolté le fruit de son travail avec Jean-Hervé Stievenart. « J’espère réaliser à Zurich ce que je pense valoir depuis plusieurs années », annonçait-il avant le début des championnats d’Europe. Mission accomplie pour le triple sauteur qui a enfin confirmé tout le talent qu’on lui prête depuis son titre de champion du monde juniors en 2006. Deux ans avant un certain Teddy Tamgho, devenu dans l’intervalle champion du monde et qui a franchi la barre symbolique des 18 mètres.

Les deux meilleurs sauts du concours

Pendant ce temps-là, l’Alsacien, que Tamgho lui-même annonce très fort depuis des années, a lui plus souvent passé son temps à l’infirmerie que sur les sautoirs. Jusqu’à cette année encore où divers pépins physiques lui ont empoisonné la vie d’avril à mi-juin. Mais ce jeudi soir, son corps l’a laissé tranquille et Benjamin Compaoré en a profité. Dès son premier essai, le Français s’est envolé dans le ciel de Zurich et a assommé le concours avec un triple bond à 17,46 m, 15 centimètres plus loin que son record personnel (17,31 m) ! Un véritable coup de massue dont ses adversaires, parmi lesquels Yoann Rapinier (4ème avec 17,01 m à son dernier essai, à trois centimètres du podium), ne se relèveraient pas. S’il n’a ensuite validé qu’un seul de ses cinq autres sauts (17,18 m, soit le deuxième meilleur du concours), le compagnon de Christine Arron avait déjà fait le boulot. Et pouvait légitimement savourer sa médaille d’or, la troisième de l’équipe de France après celle d’Eloyse Lesueur mercredi et celle de Yoann Kowal, sacré sur 3000 m steeple après la disqualification de Mahiedine Mekhissi.

* Article publié par Emmanuel Quintin


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus