Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Euro 2014 : Victoire et Record du Monde pour Yohann Diniz

Euro 2014 : Victoire et Record du Monde pour Yohann Diniz

D 15 août 2014     H 14:42     C 0 messages


agrandir

L’éclaircie après une folle soirée tragi-comique ne s’est pas fait attendre. L’affaire Mahiedine Mekhissi occupe encore tous les esprits que déjà Yohann Diniz, un autre Rémois, remet vendredi matin l’actualité sportive sur le devant de la scène.


En remportant son troisième titre européen au 50 km marche (Göteborg 2008, Barcelone 2010 et donc Zurich 2014), le marcheur champenois renoue avec la victoire en grand championnat, après quatre longues années de déceptions et d’incertitudes.

Plus incroyable encore, il s’est imposé dans un chrono fou, écrasant le record du monde de la discipline en 3 h 32 min 33 s, à plus de 14 km/h de moyenne sur une distance supérieur au marathon. L’ancienne meilleure performance mondiale était la propriété du Russe Denis Nizhegorodov en 3 h 34 min 14 s (2008).

Le marcheur a largement distancé, de près de 4 minutes, le Slovaque Matej Toth, achevant les derniers mètres un drapeau tricolore miniature à la main, se payant même le luxe de s’arrêter quelques secondes pour récupérer un autre drapeau, celui du Portugal. Une fois la ligne d’arrivée franchie, il a mêlé les deux bannières, symboles de sa nationalité et de ses origines.

Record du monde

Ironie de l’histoire, le premier record du monde de ces championnats d’Europe, certainement l’unique, n’aura pas eu lieu sur la piste neuve, annoncée supersonique, du Letzigrund, stade au vingt-cinq records du monde, mais sur le bitume zurichois.

A 36 ans, le short déchiré, Yohann Diniz laisse derrière lui ses mésaventures. En 2013, après les Mondiaux de Moscou, il prenait un nouveau départ en quittant son entraîneur de toujours, Pascal Chirat, beau-frère de l’immense marcheur polonais, Robert Korzeniowski (quadruple champion olympique). Blessé en début d’année, il envisageait cette saison comme une transition.

Après sa déception à Londres, lors des Jeux, où il avait chuté avant de terminer huitième et d’être ensuite disqualifié pour un ravitaillement hors zone, il avait évoqué un "problème mental". Abandonné par ses sponsors, le vice-champion du monde 2007 n’a pourtant jamais lâché.


Voir en ligne : Le Monde

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus