Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Genève Marathon : 12ème édition le 08 mai 2016

Genève Marathon : 12ème édition le 08 mai 2016

D 6 mars 2016     H 02:14     C 0 messages


agrandir

Pour la 12ème édition, les 7 et 8 mai, les organiseurs annoncent un parcours encore plus roulant. Ils espèrent accueillir 17000 concurrents.


Dans la jungle du marathon, il faut jouer des coudes pour espérer sortir du lot. Cela vaut autant pour les coureurs que pour les organisateurs. Car la concurrence est rude et le calendrier international encombré. Relancé il y a douze ans, le Genève Marathon a pris le train en marche. Distancé au départ, il a eu le mérite de se frayer un chemin et d’occuper aujourd’hui une place enviée dans la première partie du peloton.

En atteste le label de qualité « bronze » que lui a décerné l’an passé la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF). La récompense n’est attribuée qu’à une septantaine de grandes courses sur route à travers le monde. Elle est pour le bénéficiaire une fierté et une exigence. Les 7 et 8 mai, la 12ème édition de l’épreuve genevoise fera donc tout pour s’en montrer digne. Son objectif : attirer et combler 17000 concurrents, soit mille de plus qu’en 2015.

« On est comme des chefs étoilés. On ne peut pas relâcher notre effort. On n’a pas le droit de décevoir, ni le coureur, ni le critique. Sinon, on perd notre label », confie Benjamin Chandelier. Le directeur du Genève Marathon est prêt à relever le défi. A se retrousser les manches. « On a toujours envie d’être le plus beau, le plus fort », ajoute-t-il sans forfanterie. Des ambitions superlatives que seule une organisation superactive, appuyée par le soutien des autorités et l’apport de mille bénévoles, peut garantir.

Mais dans quels domaines un marathon se distingue-t-il des autres quand tous mesurent 42,195 km, quand tous se vantent d’être festifs, solidaires et durables ? « Ce qui fait la différence, c’est la qualité de l’organisation, le soin apporté au confort du coureur, répond Benjamin Chandelier. Mais c’est plus encore la spécificité du parcours qui prime. Et sur ce plan, on est gagnant. En mariant campagne et rade, notre parcours a tapé dans l’œil des participants. L’an passé, 97 % l’ont plébiscité et 50 % y ont battu leur record ».

Cette année, les organisateurs promettent aux coureurs un tracé encore « plus roulant ». Et toujours aussi attractif, en espérant cette fois que la pluie ne s’invite pas à la fête. Quelques bosses ont été gommées dans la première partie champêtre, quelques virages seront supprimés dans le final urbain et le passage sous la tranchée couverte de Vésenaz proposera une descente sur la rade encore plus impressionnante. Des changements « cosmétiques » ajoutés à la beauté de la dernière ligne droite, sur le pont du Mont-Blanc.

Mais le Genève Marathon, ce n’est pas que le marathon ! Son slogan s’affiche en grand : des courses pour tous. L’an passé, sur 16000 participants, seuls 2200 ont disputé la distance reine. Des épreuves juniors au semi-marathon, du 10 km nocturne au marathon relais, il y en a pour tous les goûts et toutes les aptitudes. Les femmes ont même leur course à elles, une Genevoise new look cette année, plus longue (6,5 km) et plus séduisante avec un départ en soirée de Chêne-Bourg.

Infos

Dates : 7 et 8 mai 2016

Programme : courses juniors, La Genevoise, 10 km nocturne (avec walking et Nordic walking) le samedi. Marathon, marathon relais, semi-marathon et semi-fauteuil le dimanche matin.

- Inscriptions sur www.harmonygenevemarathon.com

* Article publié par Pascal Bornand


Voir en ligne : Tribune de Genève

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus