Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Goald Cost Marathon : Kenneth Mungara et Ruth Chebitok victorieux

Goald Cost Marathon : Kenneth Mungara et Ruth Chebitok victorieux

D 4 juillet 2018     H 05:09     C 0 messages


agrandir

Les succès se sont multipliés au Gold Coast Marathon ce dimanche 01 juillet. Le kényan Kenneth Mungara a remporté sa troisième victoire en quatre participations à la compétition de l’IAAF Gold Label, et Ruth Chebitok a non seulement remporté la première victoire d’une kényane, mais a également battu le record de la course.

- Tous les résultats 2018


Après avoir gagné en 2015 et 2016 (le premier dans un record australien de 2h08’42"), Mungara a été privé d’un triplé l’année dernière lorsque le Japonais Takuya Noguchi l’a battu de cinq secondes.

Une dernière poussée d’un autre coureur japonais, Kenta Murayama, a presque contrecarré Mungara à nouveau cette année, mais cette fois, il a résisté à la charge désespérée pour gagner par une seconde en 2h09’49".

Les 2h09’50" de Murayama sont un record personnel pulvérisé de plus de sept minutes et une performance plus en phase avec ses performance de 27’39" et 1h00’50" sur, respectivement, le 10000 m et le semi-marathon.

Pas de victoire cette année pour les coureurs japonais mais ils ont pris les trois places suivant le vainqueur. Derrière Murayama est arrivé Jo Fukuda, dont les 2h09’52" sont plus de cinq minutes plus rapide que son meilleur chrono précédent, tandis que le champion en titre Noguchi a terminé quatrième en 2h10’15".

Malgré plusieurs prétendants solides ces dernières années, aucune femme kényane n’avait gagné sur la Gold Coast dans les 39 éditions précédentes de la course. Cela semblait devoir changer sur le papier cette année, les deux plus rapides sur le terrain étant Agnes Jeruto Kiprotich (alias Agnes Barsosio) à 2h20’59" et Chebitok à 2h25’47".

Ce fut également le cas sur la route puisque les deux kényanes et l’Australienne Jessica Trengove menaient dès le départ, parcourant la moitié du parcours en 1h12’17" et s’approchant tout de même de 25 kilomètres, où Trengove perdait quelques secondes.

Chebitok a soutenu son rythme jusqu’à la ligne d’arrivée, franchissant la ligne en 2h24’49", améliorant de 45 secondes le record d’Abelech Afework de l’année dernière. C’était le troisième record de course en autant d’années que les féminines d’élite battaient.

Trengove a pris la deuxième place en 2h26’31", une amélioration de 30 secondes sur son record personnel de 2h27’01" qu’elle a couru au marathon de Londres 2017. Barsosio, deuxième à 30 kilomètres, a perdu trois minutes sur la vainqueur à partir de ce point, se retrouvant à la troisième place en 2h27’46".

Le marathon et le semi-marathon associé ont intégré les Championnats de la Route Océanie. Trengove a remporté le championnat de marathon féminin devant Celia Sullohern, 5ème en 2h30’19" et Alice Mason, 10èm en 2h43’47".

Jack Colreavy (14ème), représentant des Championnats du monde de l’Australie en 2017, a remporté le titre masculin en Océanie avec un record personnel de 2h17’48" devant Nick Horspool de Nouvelle-Zélande, 15ème en 2h18’30" et David Criniti d’Australie, 18ème en 2h19’08".

* Article publié par Len Johnson


Voir en ligne : IAAF

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus