Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » JO 2016 : Le Kényan David Rudisha conserve son titre du 800 m

JO 2016 : Le Kényan David Rudisha conserve son titre du 800 m

D 16 août 2016     H 19:42     C 0 messages


agrandir

Le Kényan David Rudisha a conservé le titre sur 800 m lundi aux Jeux de Rio, vainqueur en 1 min 42 sec 15, nettement devant l’Algérien Taoufik Makhloufi (1’42"61) et le jeune Américain Clayton Murphy (1’42"93).


Rudisha, 27 ans, avait conquis l’or à Londres en prenant la course à son compte pour améliorer son record du monde (1’40"91).

Le Français Pierre-Ambroise Bosse a terminé quatrième (1’43"41), baissant de pied à la fin après avoir tenté de suivre Rudisha dans le dernier virage.

C’est le jeune Kényan Alfred Kipketer, finalement septième, qui a pris la tête aux 150 mètres, Rudisha se calant dans sa foulée devant Bosse, avec un passage aux 400 mètres en 49 sec 23.

Rudisha a pris l’initiative au milieu de la ligne opposée pour creuser l’écart.

Champion olympique du 1500 m à Londres, Makhloufi a mis à profit sa résistance et son finish pour s’emparer de la médaille d’argent, avec un nouveau record national.

Rudisha, 27 ans, est devenu le quatrième half miler à remporter deux titres olympiques sur 800 m, après le Britannique Douglas Lowe (1924 et 1928), l’Américain Mal Whitfield (1948 et 1952) et le Néo-Zélandais Peter Snell (1960 et 1964).

Egalement champion du monde, en 2011 à Daegu (Corée du Sud) et 2015 à Pékin, Rudisha avait manqué les Mondiaux 2013 de Moscou à cause d’une blessure à un genou qui l’avait également diminué en 2014.


Voir en ligne : Libération

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus