Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Le Maraisthon : Jérome Bellanca et Isabelle Del Aguila vainqueurs

Le Maraisthon : Jérome Bellanca et Isabelle Del Aguila vainqueurs

D 19 juin 2017     H 09:34     C 0 messages


agrandir

Sous la chaleur et la bonne humeur, près de 1200 coureurs ont foulé le marais hier à Coulon avec les victoires sur marathon de Jérome Bellanca et Isabelle Del Aguila.


Près de 28 °C dans le marais et beaucoup de coureurs à l’arrêt. Hier matin à Coulon, le soleil ne s’est pas caché et il a tapé fort. Trop fort pour réaliser de gros chronos. Mais pas assez pour faire trépasser les près de 1200 coureurs à pied. « C’est un plaisir d’être ici, on n’a pas le droit de se plaindre », glissait tout sourire l’un d’eux à l’arrivée des 42,195 km. Même son de cloche pour Sylvain Mouquet, troisième du marathon, sous le charme de cette course : « C’est mon 32ème marathon et je peux dire que celui-ci est top ! Le parcours est super joli et on sent que les organisateurs et bénévoles sont là par passion ».

À son image, malgré la difficulté, les coureurs se sont accrochés pour terminer tant que bien mal cette course, cette épreuve qui pour bon nombre signifie bien plus qu’une simple sortie du dimanche matin.

Proux l’emporte à nouveau sur 10 km

En franchissant la ligne d’arrivée, certains ne pouvaient cacher leurs émotions. Le marathon ne trompe personne. L’un d’eux peinait à dissimuler ses larmes sous sa casquette quand un autre serrait le poing de joie. « Je suis super content. Réaliser 3h30 dans ces conditions, c’est génial ! », témoignait Laurent Merceron. L’homme sait d’où il revient : « Après mon cancer du colon, je me suis mis à courir et ça me fait beaucoup de bien ».

Dernier ou premier, la satisfaction de terminer était intacte. À voir le vainqueur du Maraisthon, Jérome Bellanca (Blagnac SC), genoux à terre après avoir foulé le marais en 2h37’55’’, on comprend que la difficulté était réelle à tous les étages de la course. Anthony Juge (Rennes Triathlon) termine 2ème en 2h47’16" alors que Sylvain Mouquet (Rambouillet Sports) s’empare de la 3ème marche du podium avec un chrono de 2h51’48".

Gagnante chez les féminines avec un chrono de 3h32’27’’, Isabelle Del Aguila (AS Saint-Sylvain d’Anjou) pouvait en témoigner : « Je ne pensais pas finir première, c’est une belle récompense, avoua-t-elle assise dans une tente. Vu la chaleur, j’ai décidé de partir assez prudemment mais finalement j’ai su être régulière. Après un passage en 1h45 au semi, j’ai eu un lièvre (Laurent Mullot) qui m’a permis de bien finir mais battre mon chrono, c’était mission impossible ». Ses dauphines, Valérie Quercron (ASV S/L CA Luconnais) et Mari Iwakura (Spiridon La Rochelle) terminent respectivement 2ème et 3ème en 3h33’00" et 3h37’55".

Alors, quand on ne peut pas s’abreuver d’un record et qu’on cherche plutôt un point d’eau pour boire, les meilleurs gardent la soif de la victoire comme Siegfried Proux (US Aigrefeuille), vainqueur au scratch pour la deuxième fois sur 10 km. « C’est déjà ma 33ème licence, explique le master. Ça fait toujours plaisir de gagner. Je savais que mon partenaire d’entraînement, Sébastien Godard, n’était pas au top avec la chaleur. J’avais un ascendant psychologique sur lui ». L’intéressé n’en prenait pas ombrage. « Siegfried, c’est mon meilleur ami. Je n’étais pas bien alors je lui ai dit d’y aller tout seul. Je suis content pour lui ». Au Maraisthon, qu’importe le mercure, la chaleur humaine prend le meilleur.

* Article publié par Nicolas Millet


Voir en ligne : La Nouvelle République

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus