Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Santé » Les Probiotiques et le Sport

Les Probiotiques et le Sport

D 27 mai 2016     H 05:14     C 0 messages


agrandir

Nutriments assez connus par les sportifs (ves), les probiotiques ont un réel intérêt. Diététicien nutritionniste du sport, je vous explique en quoi ils sont utiles notamment pour la flore intestinale (et donc éviter beaucoup de désagréments durant l’effort), quand les consommer, sous quelle forme et où trouver les probiotiques naturellement dans l’alimentation.


Diététicien Nutritionniste, je vous explique le rôle des probiotiques, où les trouver (…) notamment pour les personnes sensibles au niveau de l’intestin.

L’intestin est un organe clé concernant le bon fonctionnement de l’organisme. La muqueuse correspond à un épithélium d’une surface de 300 m² et est hérissé de villosités et de microvillosités. C’est une frontière entre le milieu extérieur et l’intérieur de l’organisme.

La muqueuse joue un rôle de filtre (nutriments, allergènes, toxiques, bactéries, virus, anticorps, substances antibactériennes). Ce « système de défense » est constitué de la flore intestinale, du mucus, du système immunitaire intestinal.

- La flore intestinale, elle se divise en trois groupes :

  • La flore dominante composée des souches Bifidobacterium et Bacteroïdes
  • La flore sous-dominante composée des souches Streptococcus et Lactobacillus
  • La flore contaminante, potentiellement pathogène mais théoriquement absente

La flore endogène est l’ensemble des espèces microbiennes cohabitant dans le tube digestif et capable de s’y multiplier. La flore exogène ou de passage, représente les espèces traversant le tube digestif sans pouvoir le coloniser.

Le tube digestif comprend environ 100000 milliards de bactéries, avec 400 espèces différentes (soit 10 fois plus de bactéries que de cellules constituant notre organisme).

- Les différents rôles de la flore intestinale

  • Effet de barrière
  • Neutralisation des produits toxiques
  • Surface d’absorption de la muqueuse intestinale
  • Renouvellement des cellules intestinales
  • Transit intestinal
  • Synthèse de certaines vitamines B (B9, B12) et K
  • Actions sur les sécrétions endogènes : acides biliaires(déconjugaison, oxydation, déhydroxylation), cholestérol, hormones stéroïdiennes, urée et ammoniogenèse
  • Action sur les nutriments : dégradation des glucides, protéines et acides aminés aromatiques, hydrolyse des lipides, production d’acides gras à courtes chaînes
  • Modifications physico-chimiques
  • Action sur les variations de pH

- Facteurs perturbateurs de la flore intestinale

La flore intestinale est en état d’équilibre dynamique. Cet équilibre peut être modifié sous l’effet de différents facteurs :

  • alimentation déséquilibrée (excès de sucres, d’alcool, pauvre en fibres, « chimique »,…)
  • médicaments (antibiotiques, corticoïdes, anti-inflammatoires non-stéroïdiens, laxatifs,…)
  • stress (professionnel, familial…)
  • sports entraînant des désordres péristaltiques (10 km, marathon, trail, triathlon)
  • vieillissement
  • voyages, changements d’environnement climatique
  • colonisation de germes pathogènes (Salmonelles, Candida albicans, ...)

- Intérêts d’une complémentation en pré- et probiotiques

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (le plus souvent des bactéries,souches Streptococcus, Lactobacillus, Bifidobacterium, ...) qui, administrés en quantité suffisante, peuvent avoir un effet bénéfique pour l’homme en améliorant notamment l’équilibre de la flore intestinale. Ils sont naturellement présents dans les yaourts et les laits fermentés (lait ribot, kéfir, koumis, ...).

Les prébiotiques (Fructo-, Galacto-Oligosaccharides, Inuline, ...), quant à eux, sont des additifs ou des ingrédients alimentaires non digestibles qui affectent de façon bénéfique l’hôte en stimulant sélectivement la croissance ou l’activité de certaines bactéries du côlon.

Ces derniers se retrouvent au niveau alimentaire dans les légumes et fruits : artichaut, asperge, betterave, banane, fraise, chicorée, lin, ail, oignon, miel, poireau et les céréales comme le seigle et l’orge.

- Les avantages des Prébiotiques et probiotiques sont nombreux

  • Équilibre de la muqueuse intestinale
  • Amélioration de l’absorption du calcium au niveau du côlon
  • Amélioration de la microflore non pathogène de l’individu
  • Prévention des pathologies infectieuses, des intolérances et allergies alimentaires comme pour le lactose ou le gluten
  • Amélioration des propriétés immunitaires

- Intérêt dans l’activité sportive

La pratique d’une activité physique peut entraîner des troubles digestifs pendant et après l’effort. Modérée ou intense, elle peut fragiliser le système immunitaire, favorisant les infections des voies respiratoires, augmenter les phénomènes d’intolérance à certains aliments, diminuer la digestion et la fermentation des aliments.

Il est donc intéressant d’utiliser les probiotiques chez les sportifs, qu’ils soient amateurs ou professionnels, afin de limiter ces symptômes. Une complémentation en Probiotiques (avec ou sans Prébiotiques), avant une compétition majeure permet d’éviter certaines contre-performances, en particulier dans toutes les disciplines sportives caractérisées par des ondes de choc perturbant le tube digestif (semi- et marathon, course en montagne, trail, ...).

- Vous souhaitez avoir un suivi alimentaire personnalisé ? Voir les plus-values

* Article publié par Nicolas Aubineau, Diététicien Nutritionniste du sport et en clinique


Voir en ligne : Nicolas Aubineau

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus