Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
Vous êtes ici : Accueil » Athlétisme » Londres 2017 : Nafissatou Thiam, en or à l’heptathlon

Londres 2017 : Nafissatou Thiam, en or à l’heptathlon

D 7 août 2017     H 09:50     C 0 messages


agrandir

Nafissatou Thiam a remporté le concours d’heptathlon des Championnats du monde 2017, ce 06 août à Londres, un an après l’or olympique à Rio. A 22 ans seulement, la Belge offre ainsi à son pays le premier titre mondial de son histoire. Elle s’affirme en outre comme une des nouvelles figures de l’athlétisme.

- Tous les classements 2017


Jusqu’où ira Nafissatou Thiam ? L’heptathlonienne a déjà marqué l’histoire du sport belge, à même pas 23 ans (elle les aura le 19 août). La jeune femme est en effet devenue la première championne du monde d’athlétisme de l’histoire de la Belgique, ce 06 août 2017 à Londres, un an après avoir déjà décroché l’or olympique à Rio.

« Un titre mondial, ce n’est pas rien. Ce qui vient de m’arriver, c’est vraiment énorme, souligne-t-elle. Ce n’est pas évident, surtout en Belgique où l’athlétisme n’est pas le sport le mieux loti. C’est dommage d’ailleurs, mais je suis très fière ».

Avec un total de 6784 points à Londres, Nafissatou Thiam n’est pas parvenue à menacer le record du monde (7291 pts) détenu par l’Américaine Jackie Joyner-Kersee depuis 1988, ni son record personnel (7013 points). Mais elle a confirmé son statut de femme à battre de l’heptathlon.

« Je sais qu’il n’y aura pas un happy ending à chaque compétition, soupire-t-elle. J’essaie donc de sauver le plus de bonheur possible, tant que tout ça dure, pour pouvoir conserver ma motivation durant les moments plus durs ».

Une fille « sympa et ouverte »

Née d’une mère belge et d’un père sénégalais, Nafissatou Thiam est l’une des nouvelles figures de l’athlétisme mondial. Cette étudiante en géographie impressionne aussi ses adversaires par son charisme et par sa simplicité.

« Je viens de passer deux jours avec elle et c’est comme si on se connaissait depuis plus longtemps, sourit la Béninoise Odile Ahouanwanou, 19ème (sur 29) en heptathlon. Je l’admire beaucoup et je l’apprécie car elle est très gentille. Elle est sympa, elle est ouverte ».

Bombardée d’éloges et de questions par les médias, l’intéressée conclut, dans un sourire : « Je vais commencer par me poser et par manger parce que j’ai vraiment très faim ». Puis, jetant un regard aux très nombreux journalistes qui l’attendent, elle lâche : « Et à mon avis, je n’en ai pas fini ».

* Article publié par David Kalfa


Voir en ligne : RFI

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


Les plus lus