Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon Touraine Loire Valley : Barnabas Kipyego et Rebby Cherono Koech (...)

Marathon Touraine Loire Valley : Barnabas Kipyego et Rebby Cherono Koech victorieux

D 25 septembre 2017     H 20:43     C 0 messages


agrandir

Belle réussite encore ce dimanche pour les 10 et 20 km de Tours, et le marathon Touraine Loire Valley, qui ont réuni plus de 12000 coureurs au total. Il y avait du monde et même du beau monde aux avant-postes des trois épreuves.


Sur le marathon, les Africains n’étaient pas venus pour faire du tourisme en bord de Loire et le record de l’épreuve (2h12’50") était dans la ligne de mire. Cependant, malgré une première moitié de course avalée en un peu plus de 1h05’, l’allure commença à faiblir après le 25ème, suite à l’arrêt du lièvre. Un flottement qui durait une dizaine de kilomètres, avant que Barnabas Kipyego, discret jusque-là, ne place une terrible attaque au 37ème kilomètre. Bouclant chacun des derniers kilomètres en moins de trois minutes, le vainqueur du marathon de la Route du Louvre 2017 récidivait sur les bords de Loire avec un chrono final de 2h13’15", à moins de 30 secondes du record. Son compatriote, Too Lazarus s’empare de la 2ème place avec un chrono de 2h15’01". L’éthiopien Lema Alemayehu Mekonnen monte sur la 3ème marche du podium avec un temps de 2h15’18".

Du côté des féminines, la Kényane Rebby Cherono Koech allait faire exploser le groupe après le 30ème kilomètre pour s’envoler vers une belle victoire et une nouvelle marque de 2h42’15". Ses dauphines, l’ougandaise Immaculate Chemutai et l’éthiopienne Amena Worku Degu terminent respectivement 2ème et 3ème en 2h44’12" et 2h45’29".

Sur le 10 km, pour la première fois depuis longtemps, une Française s’est imposée, en la personne de Samira Mezegrhanne, mais son chrono ne restera pas, lui, dans les annales (34’26"). Chez les messieurs, le dernier mot est finalement revenu à Tom Mwendwa Mutie (30’03"), qui devance Frederick Koech Kipyegon et le Français François Barrer, crédités de 30’10" tous les 2.

Sur le 20 km, les coureurs des hauts plateaux africains ont également trusté les premières places, avec les succès de Nicholas Mulinge Makau chez les hommes (1h00’51"), et de Joyce Kiplimo Jemutai chez les femmes (1h08’12"). A noter la belle 3e place du Tourangeau Yosi Goasdoué (1h02’51") et la deuxième place en féminines de la championne d’Europe 2014 Christelle Daunay, un peu déçue de son chrono (1h09’12").

La course endeuillée

Un jeune Tourangeau de 24 ans s’est effondré à l’arrivée des 20 km. Malgré une prise en charge rapide de l’équipe médicale, il n’a pas pu être réanimé.

* Article publié par Jean-Marc Duret


Voir en ligne : La Nouvelle République

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus