Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon d’Albi : 40ème édition le 29 avril 2018

Marathon d’Albi : 40ème édition le 29 avril 2018

D 27 avril 2018     H 05:11     C 0 messages


agrandir

Philippe Aubert, président du marathon d’Albi, et son équipe finalisent l’organisation de l’édition 2018 qui se déroule le dimanche 29 avril. Une journée festive pour cette 40ème édition avec cerise sur le gâteau, la venue du championnat de France de marathon.


« On a voulu que cette 40ème édition soit une belle et grande journée de sport. Alors, en plus des traditionnels 10 km, semi-marathon, et marathon, nous allons accueillir l’élite française qui vient à Albi pour participer aux championnats de France. On est très fier d’accueillir cette compétition, même si cela demande un travail accru d’organisation ». Philippe Aubert est un président heureux. Il sait que ce cru 2018 devrait attirer 2500 participants sur l’ensemble des courses. « C’est vraiment super. Alors que tous les marathons nationaux hors Paris, voient leur fréquentation baisser de 10 à 20 %, Albi résiste et progresse ». Pour confirmer ses dires, il s’appuie sur des chiffres. En 2010, l’organisation a acté 1365 arrivants. Ils étaient 2023 en 2015 ». Quelles en sont les raisons ? « Il y en a plusieurs. Nous faisons attention au prix de l’inscription. On réalise un gros travail sur l’accueil des participants. Enfin, et ce n’est pas négligeable, on profite de l’engouement populaire de l’Ekiden. Et puis, courir à Albi et dans ses alentours, il y a pire, vous ne croyez pas ? ».

Pour que tout se passe bien, le comité directeur s’appuie sur plus de 400 bénévoles. « Sans eux, il n’y aurait rien. Ils sont formidables », appuie le président.

Revenons à ce dimanche 29 avril. « Le départ va être légèrement bouleversé. À 8h30, le marathon va s’élancer en deux temps. On laissera partir les participants du championnat de France en premier quelques instants avant le gros du peloton. Puis, à 8h45, place au semi et à 9 heures, les 10 km ».

Parlons quelques instants du plateau élite. « On y trouvera ce qui se fait de mieux dans l’Hexagone, avec Freddy Guimard, Romain Courcières et Nicolas Navarro qui a fini 18ème du marathon de Paris ». Chez les femmes, le public tarnais aura un regard tout particulier sur Cécile Kempf qui, depuis quelques années, a choisi de poser ses valises dans le Gaillacois. Quand on demande si le parcours d’Albi pourrait un jour évoluer, changer de lieu, Philippe Aubert coupe immédiatement. « Tant que je serai président, non. Je suis attaché à l’histoire. Le parcours qui passe par la vallée du Tarn fait partie de l’ADN de notre marathon. Donc, on ne change rien ».

« Albi vit un moment exceptionnel au niveau de l’athlétisme. Je ne crois pas, à ma connaissance, qu’une ville ait déjà accueilli trois manifestations nationales majeures sur une même année. Nous si. Il y a le marathon, mais aussi les championnats Élite d’athlétisme et les France des 24 heures » admet avec fierté Michel Franques, premier adjoint au maire.

Il reste quelques jours à l’organisation pour peaufiner les derniers petits détails. Mais en quarante éditions, la machine est bien rodée ». Ce sera une belle fête. Et n’oublions pas les retombées pour les commerces et les hôtels de la ville », conclut le président. Vivement dimanche.

Le chiffre : 2500 participants

L’organisation table sur 2500 participants pour cette édition 2018. Une année exceptionnelle boostée par la venue du championnat de France du marathon.

* Article publié par Vincent Vidal


Voir en ligne : La Dépêche

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus