Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon d’Azay le Rideau : Guillaume Chevreau et Laurence Chevalier (...)

Marathon d’Azay le Rideau : Guillaume Chevreau et Laurence Chevalier vainqueurs

D 27 avril 2015     H 07:52     C 0 messages


agrandir

Au duel avec Damien Guignot, lauréat 2013, Guillaume Chevreau a finalement mené la course à son rythme pour l’emporter relativement facilement.


Outre la pluie pratiquement incessante à partir du milieu de la matinée, on retiendra de la 22ème édition du marathon d’Azay-le-Rideau un beau duel en tête de la course et, de fait, un joli vainqueur : Guillaume Chevreau (Athlé 72). Le Sarthois, pour qui c’était la première participation à Azay, s’impose dans le chrono respectable de 2h37’08’’, une petite minute devant le Dijonnais Damien Guignot (2h38’05"), vainqueur de l’édition 2013.

Une participation à nouveau en baisse

Guillaume, dont le record personnel est de 2h35’, indiquait avoir fait la course « à sa main, sans jamais subir ». La décision s’est donc faite dans le dernier tiers de l’épreuve puisqu’après « une première attaque au 28ème kilomètre, je suis parti seul au 34ème, j’ai pris beaucoup de plaisir et finalement, ce marathon est passé comme une lettre à la Poste ! »

Damien, qui revenait pour la première fois depuis sa victoire d’il y a deux ans, n’était pas déçu et reconnaissait « avoir été battu par plus fort ». « Les conditions sont idéales pour courir ici en étant logé à proximité et très bien accueilli », appréciait-il, pas rancunier.

Quant à Stéphane Deleurme (A3 Tours), vainqueur l’an passé, il termine dans la douleur à la 3ème place en 2h42’48" après avoir « attrapé la "crève" cette semaine ». Pour lui, l’objectif reste le championnat de France des 100 km dans trois semaines à Chavagnes-en-Paillers (85).

En féminines, la victoire est revenue à Laurence Chevalier en 3h27’32’’. L’habitante du Blanc dans l’Indre découvrait « le marathon d’Azay et a apprécié l’épreuve ». Son prochain objectif sera le raid du Golfe du Morbihan, fin juin, sur 87 km. Ses dauphines, Sylvie Tessier et Marie-Pierre Fossier terminent 2ème et 3ème en, respectivement, 3h40’58" et 3h43’31".

En évoquant la Bretagne, on ne sait si c’est la météo du jour qui a joué. Blague à part, il fallait noter la présence importante de coureurs bretons, hier à Azay. De nombreux marathoniens avaient notamment fait le déplacement de Saint-Brieuc.

C’était aussi le cas du vainqueur de la Pomme-Poire, Simon Rambaud, « venu accompagner sa maman qui faisait le marathon ». Le Briochin vaut 35’30’’ sur le 10 km. Il s’est imposé une trentaine de secondes devant le Ballanais Jonathan Venot après avoir pris la tête de la course à partir du 6ème kilomètre. Chez les femmes, après sa victoire aux foulées IAE début mars, c’est Marion Misbert (USRAC) qui l’emporte pour sa première participation à la Pomme-Poire après 48’18" de course.

L’épreuve d’hier a donc été humide. Cela n’a, semble-t-il, pas vraiment gêné les coureurs, mais peut-être que la participation, de nouveau en baisse hier, en a pâti. La nouvelle équipe organisatrice, emmenée par Bruno Guilloteau, devra sans doute réfléchir à revoir la formule de l’épreuve ou envisager une communication adaptée pour donner au marathon d’Azay-le-Rideau la place qu’il mérite.

* Article publié par Eric Navarre


Voir en ligne : La Nouvelle République

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus