Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon d’Ottawa : Le plateau le plus rapide jamais vu au Canada

Marathon d’Ottawa : Le plateau le plus rapide jamais vu au Canada

D 10 mai 2014     H 07:36     C 0 messages


agrandir

Les organisateurs du Marathon d’Ottawa se frottaient les mains hier en dévoilant ce qu’ils considèrent comme « le meilleur peloton jamais vu » dans la capitale nationale.


« Je dirais même que ce sera le peloton le plus rapide à prendre le départ d’une course au Canada », a lancé Manny Rodrigues. Ce dernier s’occupe du recrutement des coureurs élites depuis plusieurs années à la Fin de semaines des courses d’Ottawa. Les meilleurs chronos en carrière des cinq principaux aspirant à la victoire en 2014 se trouvent tous en dessous de la barre des deux heures et sept minutes. Ce qui fait dire à Rodrigues et ses collègues que le record en sol canadien pour un marathon (2h07’05") pourrait tomber.

« Les ingrédients sont en place pour que ça se produise », a répété Rodrigues. Une seule chose pourrait gâcher ce qui s’annonce comme une matinée historique le 25 mai prochain dans les rues d’Ottawa. « Il reste à voir si les conditions météo seront favorables ou pas », a ajouté Rodrigues.

Qui fait partie de ce quintette qui fait saliver les dirigeants du Marathon d’Ottawa ?

Le plus rapide du lot s’avère être Yemane Tsegay, un Éthiopien de 29 ans. Il s’est déjà tapé les 42,195 km en 2h04’48". Sa plus récente victoire a été obtenue au Marathon international de Daegu, il y a un mois. Est-ce qu’il aura eu suffisamment de temps pour récupérer ? Quant à Wesley Korir, il était de passage hier dans la capitale pour mousser le Marathon. Sa feuille de route comprend trois couronnes majeures. Gagnant du Marathon de Boston en 2012, ce coureur du Kenya a aussi franchi en premier le fil d’arrivée du Marathon de Los Angeles à deux reprises. « Le calibre des coureurs élites est de plus en plus élevé », a souligné Manny Rodrigues.

Le Marathon d’Ottawa se montre agressif dans ses démarches auprès des agents de ces athlètes. Ça, et l’argent est au rendez-vous. « Ces coureurs sont toujours à la recherche d’un chèque de paie. Car leur gagne-pain, c’est la course, a rappelé Rodrigues. Ils vont prendre leur décision de participer en regardant les bourses qui sont offertes, les cachets de présence que tu es prêt à verser de même que les divers bonis ». Le premier homme et la première femme à gagner recevront 20000 $ US. La personne qui battra le record établi en sol canadien aura droit à un montant additionnel de 10000 $ US de même qu’une Hyundai Santa Fe. Près de 48000 participants prendront part à l’une des six épreuves, dont le marathon, à l’horaire de la Fin de semaine des courses.

* Article publié par Martin Comtois


Voir en ligne : La Presse.ca

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus