Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de Chicago : Le record du Monde bientôt battu ?

Marathon de Chicago : Le record du Monde bientôt battu ?

D 30 août 2014     H 13:06     C 0 messages


agrandir

Lorsque l’Éthiopien Kenenisa Bekele a annoncé qu’il délaissait les distances du 5000 et 10000 mètres pour se concentrer sur le semi-marathon et le marathon, de nombreux observateurs, moi le premier, croyaient que cette décision survenait trop tard. Il était âgé de 31 ans et ses meilleures années de coureur étaient probablement derrière lui.


Trois titres olympiques, onze triomphes aux Championnats du monde et des victoires dans tellement d’autres compétitions l’avaient déjà fait entrer dans la légende. Il détient toujours les records du monde aux 5000 et 10000 mètres et est, sans contredit, le meilleur coureur de demi-fond de l’histoire. Bekele était attendu de pied ferme par les meilleurs marathoniens de la planète mais l’Éthiopien leur a rapidement montré qu’il pouvait dominer sur de plus longues distances. En septembre dernier, il est allé battre la coqueluche britannique, Mo Farah, sur ses propres terres pour ainsi faire le plein de confiance avant son premier marathon, celui de Paris. C’était le 6 avril 2014. Malgré une nervosité apparente et une légère blessure au mollet droit, Bekele à dominé la course et devancé son plus proche poursuivant, l’Éthiopien Tamirat Tola, par une minute et 45 secondes. C’est énorme. Grâce à son chrono de 2h05’04", il est devenu membre du club sélect des coureurs élites ayant remporté un marathon à leur première participation. Malgré tout, il s’était dit déçu de son résultat car il croyait pouvoir aller plus vite d’une bonne minute. Il admit avoir commis quelques erreurs de gestion et ne pas s’être entraîné aussi bien qu’il aurait dû. Enfin, il promettait de se reprendre lors de son prochain marathon.

Cette prochaine course de 42,195 kilomètres sera celle de Chicago. Un des marathons les plus prestigieux de la planète. Les organisateurs ont annoncé avec fierté la présence de Bekele le 12 octobre. Ce dernier a déjà déclaré qu’il entendait battre le record du parcours (2h03’45") et, pourquoi pas, peut-être même celui du monde (2h03’23") qui appartient au Kényan Wilson Kipsang. Bekele, fidèle à ses propos tenus après le marathon de Paris, s’entraîne déjà pour être dans une forme parfaite. C’est 220 kilomètres de jogging par semaine avec de longues sorties pouvant atteindre 50 kilomètres. Bekele détiendra une carte cachée lors de cette course. Celle de la motivation. Dans la foulée de l’annonce de la participation du coureur vedette Éthiopien, les organisateurs du Marathon de Chicago ont également confirmé que le Kenyan Eliud Kipchoge serait sur la ligne de départ. Il est présentement considéré comme un des très rares coureurs à pouvoir battre Bekele ou, à tout le moins, lui donner une chaude lutte. L’automne dernier, Kipchoge a terminé deuxième au marathon de Berlin en arrêtant le chronomètre à 2h04’05". Seul Wilson Kipsang le devança pour inscrire du même coup l’actuel record du monde (2h03’23").

Bekele et Kipchoge se connaissent bien et se respectent énormément. Aux championnats du monde d’athlétisme de 2003, Bekele s’était fait ravir la médaille d’or du 5000 mètres par un Kipchoge alors peu connu. Même le redoutable coureur marocain, Hicham el Guerrouj, détenteur du record mondial sur 1500 mètres, s’était fait surprendre. Bekele eut sa revanche aux Jeux olympiques de 2008 en remportant l’or au 5000 mètres. Kipchoge dû se contenter de l’argent. Reste à voir maintenant quelle sera la stratégie des deux coureurs. Travailleront-ils ensembles ou s’ils tenteront chacun d’imposer leur propre rythme ? Qui seront les coureurs agissant comme lièvres lors de la première moitié du marathon ? Se présenteront-ils vraiment à Chicago dans la meilleure forme possible ? Pour le moment, Bekele s’entraîne chez lui, à Addis Abeba, en Éthiopie. Malgré tous les millions remportés grâce à ses succès en carrière, il préfère encore courir sur des chemins de terre ou en pleine forêt à près de 2600 mètres d’altitude sur les hauts plateaux africains ayant produits tellement de grands champions. Chicago sera loin d’être sa dernière course puisqu’il a l’intention de participer au marathon des Jeux olympiques de Rio, en 2016. D’ici là, il veut réécrire le livre des records encore une fois. La première page pourrait bien s’écrire à Chicago le 12 octobre prochain.

* Article publié par Frédéric Plante


Voir en ligne : RDS.ca

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus