Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de Florence : Succès pour Zelalem Bacha et Dire Tune

Marathon de Florence : Succès pour Zelalem Bacha et Dire Tune

D 27 novembre 2017     H 05:24     C 0 messages


agrandir

Plus de six ans après sa dernière course, l’éthiopienne Dire Tune a fait un retour triomphal lors de la 34ème édition du Marathon de Florence, en remportant la course sur route en 2h28’55".


Pendant ce temps, le jeune débutant Zelalem Bacha, du Bahreïn, a remporté la course chez les hommes dans une course serrée alors que lui et l’éthiopien Tadesse Mamo ont franchi la ligne d’arrivée en 2h14’41" par une journée froide et pluvieuse.

Tune, championne du marathon de Boston en 2008 et détentrice du record du monde sur piste de l’heure, était la femme la plus rapide du peloton. Mais son record de 2h23’44" datait de 2010 et elle n’avait plus couru du tout depuis les Championnats du monde de 2011, au cours desquels elle était aussi devenue mère.

Un groupe de quatre femmes, formé par Tune et ses compatriotes éthiopiennes, Amente Sorome Negash et Mesera Hussen Dubiso, ainsi que la kényane Euliter Tanui, a pris les devants et a passé les 10 kilomètres en 34’55".

Les trois coureuses éthiopiennes se sont séparés de Tanui à la mi-course, qu’elles ont franchies en 1h13’49".

Negash et Tune ont accéléré le rythme, créant un écart de 28 secondes sur Dubiso au km35 (2h03’08"). Tune s’est détachée de Negash de quatre secondes au km40 et a augmenté son avance à 51 secondes dans les deux derniers kilomètres, pour ensuite l’emporter en 2h28’55", à seulement 40 secondes du record du parcours.

Negash a terminé en moins de 2h30, prenant la deuxième place en 2h29’46". Dubiso a complété le podium éthiopien en terminant troisième en 2h32’05".

Dans la course masculine, neuf coureurs (les lièvres kényans Paul Tiongik et Moses Kemei, Gilbert Kirwa, Silas Cheboit, Zelalem Bacha, Tadesse Mamo, Benjamin Bitok, Silah Limo et Moses Mengich) ont parcouru les 10 premiers kilomètres en 30’21".

Le peloton a rapidement été réduit à seulement Kemei, Kirwa, Bacha et Mamo, et ils ont franchi la mi-course en 1h04’48" avant d’atteindre le km25 en 1h16’56".

Au moment où ils ont atteint les 30 kilomètres en 1h33’19", Kirwa et Regasa avaient une avance de deux secondes sur Mamo, mais l’éthiopien a rattrapé Bacha au km35, tandis que Kirwa était derrière.

La dernière section de deux kilomètres sur les pavés mouillés a été la partie la plus difficile et la plus dramatique de la course. Après avoir creusé un écart d’une minute sur Kirwa, la course s’est terminée sur le fil dans un sprint final palpitant entre Mamo et Bacha, les deux coureurs partageant le même temps de 2h14’41".

Kirwa, dont le meilleur chrono de 2h06’14" faisait de lui l’un des favoris de l’épreuve, doit se contenter de la troisième place en 2h16’18".

* Article publié par Diego Sampaolo


Voir en ligne : IAAF

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus