Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de Lake Biwa (Japon) : Victoire pour Joseph Macharia (...)

Marathon de Lake Biwa (Japon) : Victoire pour Joseph Macharia Ndirangu

D 7 mars 2018     H 07:17     C 0 messages


agrandir

Le kényan Joseph Macharia Ndirangu a lâché son dernier poursuivant juste avant le passage des 40 kilomètres, pour remporter, ce dimanche le 73ème Lake Biwa Marathon à Otsu, au Japon, en à 2h07’53".


"Je suis très content de mon temps", a déclaré Ndirangu, qui faisait ses débuts sur la distance. "Les lièvres ont fait du bon travail".

Ndirangu est basé au Japon depuis 2013. Avec des chronos de 13’19"42 et 27’46"14 sur 5000 m et 10000 m sur piste et un semi-marathon en 1h00’30", un moins de 2h08’ sur marathon pour ce coureur de 24 ans n’a pas été vraiment une surprise.

Ajustant leurs fonctions à des conditions inhabituellement chaudes, les meneurs d’allure partaient sur un tempo de 3’02", deux secondes plus lent que prévu, couvrant les cinq premiers kilomètres en 15’17", puis les dix en 30’21", et les 15 en 45’25".

Au km35, le groupe s’est réduit à cinq unités (Ndirangu, Albert Korir, Abera Kuma, Jake Robertson, Michael Githae). Deux kilomètres plus tard, ce dernier a cédé, puis, le kilomètre après, ce fut Kuma qui fut distancé. Korir a ensuite accéléré, couvrant le kilomètre suivant en 2’59", un changement qui a suffi à faire tomber Robertson, laissant Ndirangu et Korir au duel. Ensuite est venu le coup décisif de Ndirangu qui l’a finalement propulsé vers une victoire avec 24 secondes d’avance.

Robertson, qui faisait également ses débuts sur marathon, a terminé troisième en 2h08’26", battant le record national néo-zélandais de 2h08’59" établi par Rod Dixon au Marathon de New York en 1983.

Le japonais Shogo Nakamura, un autre débutant, a terminé septième au classement général en 2h10’51", réalisant les minima olympiques japonais pour le marathon de Tokyo en 2020. "Depuis que mon entraînement s’est bien passé, j’ai pensé que tout ce que je devais faire était de courir avec confiance".

"Tout le monde dit que le temps inhabituellement chaud a ralenti les coureurs, mais Ndirangu a couru un marathon aujourd’hui en 2h07", a déclaré la légende de la course japonaise Toshihiko Seko. "Les coureurs doivent faire face à ce type de météo puisque le marathon olympique de Tokyo sera disputé dans des conditions bien pires".

Seko est l’architecte du MGC, la série Marathon Grand Championships, qui sélectionnera l’équipe japonaise de marathon olympique de 2020.

- TOP 10 Messieurs

  1. Macharia Ndirangu (KEN) : 2h07’53"
  2. Albert Korir (KEN) : 2h08’17"
  3. Jake Robertson (NZL) : 2h08’26"
  4. Michael Githae (KEN) : 2h09’21"
  5. Abera Kuma (ETH) : 2h09’31"
  6. Daniel Meucci (ITA) : 2h10’45"
  7. Shogo Nakamura (JAP) : 2h10’51"
  8. Ezekiel Chebii (KEN) : 2h11’00"
  9. Masato Imai (JAP) : 2h11’38"
  10. Takuya Noguchi (JAP) : 2h11’48"

* Article publié par Ken Nakamura


Voir en ligne : IAAF

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus