Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de Londres : Eliud Kipchoge récidive, à 7s du record du (...)

Marathon de Londres : Eliud Kipchoge récidive, à 7s du record du monde

D 24 avril 2016     H 19:09     C 0 messages


agrandir

Le Kenyan a remporté le marathon de Londres en 2H3’5’’, échouant à 7 secondes du record du monde.

- Résultats 2016


Eliud Kipchoge a remporté pour la deuxième fois consécutive le marathon de Londres dans le temps officieux de 2h3’5’’, échouant de peu contre le record du monde de son compatriote Dennis Kimetto (2h2’57’’). Le Kenyan a dominé la course de la tête et des épaules.

C’est lui qui, peu après la mi-course, a provoqué l’accélération qui fit exploser le peloton. Ne gardant avec lui que son compatriote Stanley Biwott et un certain temps l’Ethiopien Kenenisa Bekele.

Peu avant le 40e kilomètre, une nouvelle accélération lui permit de s’envoler vers la victoire en solitaire, devant Biwott 2 h 3’51 et l’Ethiopien Kenenisa Bekele, troisième en 2 h6’36’’ qu’on n’attendait pas à pareille fête.

La course était partie sur un rythme de folie. Bien trop rapide. Après 10 km de course, les hommes de tête comptaient 47 secondes d’avance sur les temps de passage du record du monde de Kimetto. Un rythme de fou que Kipchoge a sans doute payé sur la fin.

Un rythme de folie

La course était partie sur un rythme de folie. Bien trop rapide. Après 10 km de course, les hommes de tête comptaient 47 secondes d’avance sur les temps de passage du record du monde de Kimetto. « Mais cela ne m’a pas posé de problème, raconte Kipchoge, j’étais à l’aise avec ce rythme. » Mais cela lui a sans doute coûté le record du monde avec les nécessaires décélérations qui ont suivi. « Mais je n’ai pas trop de regrets, dit-il. Je savais qu’on avait longtemps été sur les bases du record, mais au 40e kilomètre, je savais qu’il ne fallait plus y compter. » Il se satisfait en améliorant le record de l’épreuve (décrochant les 10000 dollars de prime qui vont avec) et en améliorant de 55 secondes son record personnel.

À 31 ans, Kipchoge confirme qu’il est bien le patron du marathon mondial. Cet ancien champion du monde du 5000 m (en 2003, à Paris) a désormais remporté six des sept marathons qu’il a disputé dans sa carrière.

L’autre grand vainqueur de la journée est l’Ethiopien Kenenisa Bekele. Pour sa première course depuis son abandon du marathon de Dubaï en janvier 2015, avec moins de deux mois de préparation dans les jambes, il a été le dernier a tenir tête aux Kenyans Kipchoge et Biwott. « Ce n’est pas un mauvais résultat vu que je reviens de blessure, mais je ne peux pas être heureux d’une troisième place. Je dois encore m’améliorer », déclara-t-il après la course. Il s’ouvre cependant les portes de la sélection pour les jeux de Rio, une épreuve où Kipchoge sera le grandissime favori.

Résultats

  1. E. Kipchoge (KEN), 2 h 3’5’’
  2. S. Biwott (KEN), 2 h 3’51’’
  3. Bekele (ETH), 2 h 6’36’’
  4. Ghebreslassie (ERY), 2 h 7’46’’
  5. W. Kipsang (KEN), 2h7’52’’
  6. Regassa (ETH), 2 h 9’47

Voir en ligne : L’Equipe

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus