Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de Mexico 2017 : Un nombre record de disqualifiés

Marathon de Mexico 2017 : Un nombre record de disqualifiés

D 30 septembre 2017     H 07:44     C 0 messages


agrandir

Le dimanche 27 août 2017 se tenait le marathon de Mexico. Cette course de 42,195 km était qualificative pour le renommé marathon de Boston. Mais c’est avec stupeur que les organisateurs et les juges se sont rendus compte d’une supercherie sans égal.


Plus de 30000 coureurs ont pris le départ de ce marathon de Mexico qui s’annonçait parfait. Sur ces 30000 participants, 28000 ont passé la ligne d’arrivée. Mais sur ces finishers, 5806 ont été disqualifiés. Oui, vous avez bien lu, 5806 coureurs.

Comme pour tout marathon de grande envergure, les organisateurs de l’événement ont placé des balises de contrôle tous les 5 kilomètres afin de calculer les temps de passage et de pointer chaque coureur. Et c’est ce système qui a permis de mettre en lumière les anomalies. Sur la totalité des participants finisseurs, 36 % ont loupé au moins un point de contrôle tandis que 23 % en ont manqué au moins 2. C’est Dereck Murphy, un spécialiste du repérage de fraudeurs depuis plusieurs années maintenant, qui a remarqué ces problèmes.

S’ajoutent à ça d’autres problèmes de tricherie tels que certains participants courant avec le mauvais dossard ou parfois même avec deux dossards. Ainsi, en étudiant les photos du marathon, un homme a été repéré a posteriori avec le numéro de dossard d’une certaine "Maria"... Il a réalisé un temps qui permettait à la dite Maria de se qualifier pour le marathon de Boston. Évidemment, cette qualification lui a été retirée.

Est-ce que toutes ces personnes ont triché ? C’est la question que se posent les hautes instances du marathon de Mexico. 5000 personnes ne disparaissent pas dans la nature, d’autant plus sur un marathon comme celui-ci. Certains ont pointé des problèmes d’ordre technique qui auraient pu faire grimper le nombre de participants à manquer certains pointages. Comment ? Le trop grand nombre de coureurs à passer au même moment aurait fait disjoncter le matériel en charge du pointage. Malgré tout, 64 % des participants n’ont loupé aucune balise de contrôle. Ce chiffre valide le fait que la plupart ont complété la course dans son intégralité, mais aussi le bon fonctionnement des balises.

Alors, peut-on vraiment dire que les coureurs disqualifiés ont tous trichés ? Les balises les plus manquées sont situées en début et moitié de parcours. Murphy suggère que les participants ont passé la ligne de départ avant de rejoindre la fin du parcours par d’autres moyens pour ne parcourir que les 10 derniers kilomètres. Des participants ont été photographiés dans le métro en pleine course. En s’attardant sur le cas des participants ayant réalisé un temps qualificatif pour Boston, sa théorie semble réaliste si l’on compare leur allure générale et l’allure de leurs 2 derniers kilomètres. Dans certains cas, il y a une telle différence qu’il serait impossible qu’un coureur ait une allure générale aussi élevée en ayant un temps clairement plus bas sur les derniers kilomètres.

Il y a aussi une triste vérité sur ce marathon de Mexico. C’est une course qui fait partie des moins chères du genre. En effet, le prix de participation à ce marathon est de $35. Depuis des années, des coureurs s’inscrivent en ayant aucunement l’intention de compléter la course dans son intégralité. Certains voient la course uniquement comme un moyen de s’entrainer sur une distance de 10 à 15 kilomètres, et de profiter des avantages tels que les boissons énergétiques et la jolie médaille annuelle. Depuis 5 ans, chaque année la médaille des finishers représente une lettre (M,E,X,I,C,O). Ainsi, des coureurs ayant effectué le marathon les premières années ne font que 5 ou 10 kilomètres les années suivantes, simplement pour compléter leur collection de médailles. L’année prochaine, la médaille sera le O et les organisateurs s’attendent à nouveau à une recrudescence de coureurs mal intentionnés. Certains ont même le culot de justifier leurs caractères anti-sportifs par "Je peux faire ce que je veux, j’ai payé". Pour d’autres, le leitmotiv est simplement de pouvoir poster sur les réseaux sociaux leur "exploit" sur la ligne d’arrivée pour récolter des likes.

Au final, sur les 1296 ayant réalisé un temps qualificatif pour le marathon de Boston, seuls 495 ont obtenu leur ticket de participation pour le marathon de Boston.

Dans tous les cas, cette affaire affecte grandement l’image de ce grand marathon et dégoûte les nombreux coureurs venus pour réaliser leur performance dans de vraies conditions.


Voir en ligne : Running Club

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus