Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de Milan : Seyefu Tura et Lucy Kabuu victorieux

Marathon de Milan : Seyefu Tura et Lucy Kabuu victorieux

D 12 avril 2018     H 04:56     C 0 messages


agrandir

L’éthiopien Seyefu Tura et la kényane Lucy Kabuu ont remporté les honneurs lors de la 18ème édition du Marathon Emporio Armani Milano EA7, une course sur route de l’ IAAF Silver Label, ce dimanche 08 avril.

- Tous les résultats 2018


Dans son troisième marathon dans ces cinq derniers mois, Tura, 21 ans, a franchi la ligne d’arrivée en 2h09’04". Il a terminé deuxième à Séoul lors de ses débuts en 2h09’26" et septième à Dubaï avec un impressionnant 2h04’44" en janvier dernier.

Kabuu, 34 ans, est revenue de derrière pour remporter une victoire serrée dans la course féminine en 2h27’02" en repoussant sa compatriote Vivian Jerono Kiplagat de six secondes dans les deux derniers kilomètres (2h27’08").

La course des hommes

Trois meneurs d’allure kényans (Barnabas Kiptum, Stephen Kibet Kosgei et Timothy Rono) ont dirigé un groupe qui comprenait le gagnant de l’année dernière, Edwin Kipngetich Koech, Justus Kipkosgei Kimutai, Tura, Erik Kimutai Kering et Elijah Tirop. La course a démarré sur un rythme rapide en parcourant dix kilomètres en 30’10" et 15 en 45’08".

Kosgei a été le premier lièvre à abandonner à mi-chemin en laissant Rono et Kiptum à l’avant avec Kimutai, Koech, Tura et Kering. Le peloton de six hommes a atteint les 25 kilomètres en 1h14’56".

Kiptum a débuté en tant que meneur mais est resté à l’avant avec Tura et Kimutai au 30ème kilomètre, qu’ils ont réussi à franchir en 1h30’09". Tura s’est ensuite séparé de Kiptum au km35 et a forgé, dans des conditions venteuses, pour terminer 1er sans problème en 2h09’04". L’effort a fait son effet sur Kiptum, qui a été dépassé par Kimutai au 38ème kilomètre dans la bataille pour la deuxième place. Le kényan Kimutai a terminé deuxième en 2h10’00" en battant son compatriote Kiptum de 17 secondes (2h10’17").

La course des femmes

La course féminine fut une affaire entièrement kényane avec le lièvre Mary Munanu qui a donné le tempo à Kabuu, Changeywo, Sheila Chepkech et Vivian Jerono Kiplagat. Elles ont parcouru les 10 kilomètres en 34’50" et atteint la mi-course en 1h13’20".

Kiplagat, Kabuu, Changeywo et Chepkech sont restés en tête en parcourant 30 kilomètres en 1h44’25", après que Munanu ait abandonné. Kiplagat, qui a terminé quatrième l’année dernière, s’est détachée en créant un écart de 12 secondes sur Kabuu au km35.

Mais Kabuu a rattrapé Kiplagat cinq kilomètres plus tard. Au dernier kilomètre, la paire a couru côte à côte dans une bataille serrée pour la victoire. Kabuu, qui a établi le 12ème temps de l’histoire avec son impressionnant 2h19’34" à Dubaï en 2012, a lancé son sprint à 400 mètres de l’arrivée pour battre Kiplagat de six secondes en 2h27’02". En janvier, Kabuu a terminé sixième à Hong Kong en 2h31’21".

Chepkech a terminé parmi les trois premières pour la deuxième année consécutive avec un temps de 2h29’26", manquant son record personnel de 12 secondes. Changeywo a terminé quatrième en améliorant sa meilleure performance de 2h31’50" établi à Vienne 2016 de deux minutes avec 2h29’50".

* Article publié par Diego Sampaolo


Voir en ligne : IAAF

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus