Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de Nagano : Abdela Godana et Asami Furuse vainqueurs

Marathon de Nagano : Abdela Godana et Asami Furuse vainqueurs

D 16 avril 2018     H 04:13     C 0 messages


agrandir

L’éthiopien Abdela Godana et la japonaise Asami Furuse ont été des gagnants convaincants lors d’un marathon de Nagano humide et venteux, obtenant leurs premiers succès sur 26,2 miles à la course sur route de l’IAAF Bronze Label, ce dimanche 15 avril.

- Top 20 Marathon 2018 Hommes
- Top 20 Marathon 2018 Femmes


Non seulement Furuse est devenue la première femme japonaise à gagner à Nagano depuis 2001, mais elle a aussi mené le premier triplé japonais du podium féminin.

Godana, quant à lui, a finalement atteint le sommet du podium après ses trois premières places à Barcelone, Beyrouth (deux fois) et Milan ces dernières années.

Un gros groupe de tête s’est formé au début de la course masculine, passant les cinq kilomètres en 15’32" et 10 kilomètres en 31’10". Le peloton n’a commencé à se réduire qu’après 15 kilomètres, qui a été atteint en 46’37".

Le lièvre Yeneblo Biyazen a mené le peloton à la mi-parcours en 1h05’22" avant d’abandonner, laissant cinq hommes dans le peloton de tête : Godana, le kényan Julius Keter et le trio japonais Hiroshi Ichida, Yuki Munakata et le débutant sur marathon, Kyota Yabushita.

Munakata fut le premier de ce quintet à perdre pied. Keter et Yabushita ont rapidement suivi et ont commencé à dériver, tandis que Munakata a maintenu son déficit à 20 secondes sur le duo de tête et s’est retrouvé à la troisième place.

Ichida a commencé à se battre dans les cinq derniers kilomètres, perdant du terrain sur Godana et finalement sur Munakata.

Godana, cependant, ne fut jamais défié et a continué pour gagner en 2h13’54". Munakata a pris la deuxième place en 2h14’21", 21 secondes devant Ichida (2h14’42").

Dans la course féminine, la meute des principales prétendantes a émergé beaucoup plus tôt dans la course.

Cinq femmes (la gagnante 2012 Pauline Wangui, la gagnante 2015 Béatrice Toroitich Jepkemboi, Furuse, Yukiko Okuno et Aki Otagiri) ont couvert les 10 premiers kilomètres en 36’09" et étaient toujours ensemble au km 15, l’atteignant en 54’14".

Jepkemboi a commencé à perdre du terrain juste avant le point du 20 kilomètres et a abandonné quelques instants plus tard. Le quatuor de tête restait à mi-chemin en 1h16’20", Okuno étant la prochaine à disparaître, suivie de Tokoro.

Elle a laissé Furuse et Wangui en tête, mais pas pour longtemps car la kényane a commencé à s’essouffler significativement dans les derniers kilomètres. Furuse, disputant son troisième marathon en 12 semaines, n’a montré aucun signe de fatigue et a créé une marge de 49 secondes entre les km 30 et 35.

Son avance a augmenté à deux minutes au km 40, à tel point qu’il était clair qu’elle allait remporter la première victoire marathon de sa carrière. Wangui, quant à elle, a été rattrapé par Tokoro et Okuno dans les derniers kilomètres.

Furuse a continué pour gagner en 2h34’09". Okuno a rattrapé son retard dans les derniers hectomètres, mais pas assez pour coiffer Tokoro, qui a pris la deuxième place en 2h36’21", 23 secondes devant sa compatriote : Okono finit donc en 2h36’44". Wangui a franchi la ligne à la quatrième place en 2h39’31".

* Article publié par Jon Mulkeen


Voir en ligne : IAAF

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus