Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de l’Antarctique : Victoires pour Marc DeKeyser et Frédérique (...)

Marathon de l’Antarctique : Victoires pour Marc DeKeyser et Frédérique Laurent

D 24 novembre 2014     H 19:56     C 0 messages


agrandir

50 athlètes de 17 nationalités différentes ont bravé vendredi 21 novembre les températures extrêmes de l’Antarctique pour le dixième marathon des glaces. La course avait lieu autour de l’Union Glacier. La température, qui a atteint - 15 degrés, le vent et le terrain neigeux ont rendu l’exercice très éprouvant. Avec 4 heures 12 minutes et 21 secondes, le météorologue belge Marc DeKeyser a remporté la compétition. Chez les femmes, la française Frédérique Laurent a fini première avec 5 heures et 16 minutes.

- Tous les résultats 2014


C’est l’une des courses les plus éprouvantes du monde. Une cinquantaine de téméraires athlètes ont bravé le froid polaire de l’Antarctique pour courir le 10ème marathon des glaces, vendredi 21 novembre, autour de l’Union Glacier. Le paradis blanc s’est transformé en enfer à cause des mauvaises conditions climatiques, qui ont contraint les organisateurs à reporter le départ de la course, initialement prévu trois jours plus tôt.

Une épreuve courue par - 15°C en moyenne

L’épreuve s’est déroulée par une température moyenne de - 15°C, obligeant les coureurs à être particulièrement vigilants à leur température corporelle. Les concurrents doivent également composer avec la neige, qui ralentit les foulées et amplifie l’effort. Des arrêts sont prévus sur le parcours, afin de les ravitailler en boissons chaudes et en nourriture. Malgré tout, l’Américain Heather Carr résume l’état d’esprit des coureurs, heureux de disputer cette épreuve dans un décor splendide : "C’est l’un des plus beaux marathons de ma vie. Le plus mémorable. A jamais".

Frédérique Laurent s’impose chez les femmes

Chez les hommes, la victoire a été décrochée par le Belge Marc DeKeyser (4h12’21") : "C’était très dur. Les conditions étaient bonnes, mais la surface était trop tendre. Mais je suis un homme heureux, bien sûr". Chez les femmes, c’est Frédérique Laurent qui s’impose (5h16’15"). Pour se préparer au mieux, la Française s’était entraînée à courir dans le bâtiment frigorifique d’une usine de Fauverney (Côte-d’Or). La température y atteignait jusqu’à - 30°C, comme indiqué dans Le Bien Public

De quoi envisager l’hiver avec sérénité.

Les deux marathoniens de l’extrême dijonnais Frédérique Laurent et Christophe Lebrun partis il y a une semaine en Antarctique afin de courir le marathon des glaces et récolter des fonds pour l’association Monsieur Nez rouge qui s’occupent d’enfant malades n’auront pas fait le voyage pour rien. Frédérique Laurent, première française à participer à cette épreuve particulièrement exigeante, l’a tout simplement remportée, faisant retentir la marseillaise en plein cœur de l’Antarctique dans un décor unique au monde. Quant à Christophe, 13ème de l’épreuve masculine, il devient le premier français marathonien nature sur les sept continents. Les deux compères qui avaient préparé leur expédition durant de long mois sont maintenant de retour en France et ils nous ont promis un long récit de leur périple prochainement dans les colonnes de www.dijon-sportnews.fr


Voir en ligne : France TV Info

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus