Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon des 2 rives : Une femme s’attaque au marathon à 80 ans

Marathon des 2 rives : Une femme s’attaque au marathon à 80 ans

D 5 août 2016     H 18:49     C 0 messages


agrandir

Une femme de Québec s’apprête à courir son premier marathon dans un peu plus de trois semaines, à l’âge de ... 80 ans.


La journaliste de TVA Nouvelles a suivi, jeudi matin, Yvette Drapeau lors de son entraînement.

Véritable phénomène de vitalité, elle se sent encore, « dans sa tête », comme si elle avait 30 ans de moins.

Yvette Drapeau a toujours été active. À 76 ans, rompue à la marche rapide, elle décide de se lancer dans la course à pied. Sa progression a été remarquable.

En mai dernier, elle a complété le semi-marathon de Lévis. Le 28 août prochain, son prochain objectif est de taille : elle va courir le marathon avec sa fille et son fils.

« J’ai hâte de l’avoir passé et d’arriver, de dire : "Je l’ai réussi". Et là, je vais être bien contente », relate la future marathonienne.

À trois semaines du grand jour, Mme Drapeau ressent-elle de la nervosité ? « Un peu. Je me dis : je vais réussir. C’est dans mon but de réussir », confie-t-elle, en précisant qu’elle compte adopter une stratégie d’intervalles course-marche.

Quand on lui rappelle que des gens de son âge se font souvent conseiller d’oublier la course à pied, Yvette Drapeau est fière d’afficher son bilan de santé impeccable : « Bien, je ne prends aucun médicament. Je ne prends aucune pilule, moi. Je prends une petite vitamine D, une fois par semaine, parce que c’est bon. Moi, dans ma tête, c’est comme si j’avais 50 ans encore », dit-elle le plus sérieusement du monde.

Son fils, André Drapeau, connaît exactement la recette de sa mère. « Écoute, elle fait ce qu’elle aime, hein. Dans la vie, on fait ce qu’on aime. On ne peut pas s’empêcher. Et comme elle fait l’entraînement, elle est rigoureuse dans ce qu’elle fait et elle est passionnée. Je ne suis aucunement inquiet. Elle ne se plaint pas. C’est d’une beauté... C’est la vie. Ma mère, c’est la vie, finalement ».

Yvette Drapeau est convaincue que c’est la course à pied qui l’aide à entretenir cette sensation de jeunesse. Son médecin l’encourage à bouger. Ne reste plus qu’à lui souhaiter la meilleure des chances pour le 28 août prochain, lors du Marathon SSQ Lévis-Québec.

* Article publié par Andrée Martin


Voir en ligne : TVA Nouvelles.ca

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus