Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon des Côtes du Rhône : 2ème édition le 22 octobre 2017

Marathon des Côtes du Rhône : 2ème édition le 22 octobre 2017

D 10 juillet 2017     H 06:14     C 0 messages


agrandir

La deuxième édition du Marathon des Côtes du Rhône, dont les inscriptions ont démarré samedi 27 mai, se tiendra le 22 octobre prochain.


Et si l’année dernière, le départ était donné d’Avignon, cette année les coureurs s’élanceront du Gard, à Villeneuve.

Un parcours remodelé

« La première édition a été un très grand succès, avec une organisation à la hauteur et une course à guichets fermés », affirme l’organisateur, ancien athlète professionnel et élu avignonnais et communautaire Mounir Yemmouni. En effet, 1040 coureurs ont participé à cette première édition, alors que les organisateurs en attendaient initialement la moitié pour le marathon et le relais.

Alors pour cette deuxième édition, l’événement se développe, avec l’ajout d’un semi-marathon entièrement gardois, qui reliera Villeneuve à Saint-Laurent-des-Arbres, et une cinquième étape sera ajoutée au relais, au Cellier des Chartreux, à Pujaut. Autre changement : le parcours. S’il fait toujours 42,195 km, marathon oblige, « il a été changé pour ne plus traverser de grands axes et donner plus de sens à son nom de Marathon des Côtes du Rhône en traversant les vignobles, présente Mounir Yemmouni. Ce parcours sera encore plus beau ». Plus beau et plus roulant aussi : en inversant le sens, les montées les plus raides deviennent des descentes, et le dénivelé est de 356 mètres. « Mais les objectifs restent les mêmes, valoriser notre territoire, réunir les deux départements, développer l’oenotourisme, organiser un marathon coresponsable et courir pour des associations caritatives », avance l’organisateur.

Un parcours quasi-exclusivement gardois

Autre nouveauté : la ville de départ, Villeneuve. La course s’élancera de la place du marché, et se déroulera quasi-exclusivement dans le Gard : Sauveterre, Roquemaure, Saint-Laurent-des-Arbres, Lirac, Tavel et Pujaut, avec un retour à Villeneuve avant un finish sur l’île de la Barthelasse, à Avignon, face au fameux pont d’Avignon et au Palais des Papes. « Le parcours a été co-construit avec le Conseil départemental du Gard et la gendarmerie », précise la responsable des partenariats et des relations institutionnelles du marathon Farah Chahma. Pour cet aspect, le départ dans le Gard simplifie les choses : « on a plus qu’un interlocuteur, contrairement à l’année dernière », note Mounir Yemmouni.

Pour Villeneuve, l’occasion était trop belle : « cet événement participe à l’attractivité du territoire et est en plein dans le cadre de la politique du Grand Avignon », se félicite le maire de Villeneuve et président du Grand Avignon Jean-Marc Roubaud. Une attractivité qui ne pourra être qu’aidée par l’arrivée dans l’organisation de l’élu avignonnais Jacques Montaignac, qui s’est donné pour mission de faire venir des délégations de coureurs des villes jumelles de la Cité des Papes.

Et ils ne seront pas seuls, puisque cette année les organisateurs tablent sur « une jauge à 2000 participants », établie avec leur mécène Inter Rhône. Alors que les inscriptions n’étaient pas encore ouvertes, Mounir Yemmouni précisait qu’un groupe de 100 personnes venues du Jura avaient déjà réservé leur hôtel, preuve de l’attente que génère déjà l’événement.

- Pour s’inscrire, c’est ici

* Article publié par Thierry Allard


Voir en ligne : Objectif Gard

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus