Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon des Étoiles de la Baie - André Le Floch : 1ère édition le 22 juillet (...)

Marathon des Étoiles de la Baie - André Le Floch : 1ère édition le 22 juillet 2018

D 28 décembre 2017     H 05:15     C 0 messages


agrandir

La nouvelle est tombée cet été, à l’occasion de la troisième édition des Étoiles de la baie : un marathon va être organisé, pour la première fois, dans le Pays bigouden, le 22 juillet 2018, au départ de la pointe de La Torche. Un sacré défi qui demandera une organisation béton.


Les marathoniens bigoudens en avaient rêvé mais s’étaient découragés face à la complexité de la tâche. Un marathon verra pourtant bien le jour, le 22 juillet 2018, pour la première fois sur le territoire. Ce sera la deuxième course de cette ampleur organisée dans le Finistère, avec La Transléonarde, dont la 17ème édition se déroulera le 24 juin, au départ de Plouescat, dans le Nord-Finistère. « On est en train de fixer le parcours de manière définitive. Le départ se fera de la pointe de La Torche, puis les coureurs traverseront les communes de Plomeur, Tréguennec, Saint-Jean-Trolimon, Plonéour-Lanvern, Le Guilvinec et Penmarc’h, avant un retour sur la pointe », dévoile Jean-Philippe Collet, organisateur des Étoiles de la baie. Soit 42,195 km à parcourir, seul, en duo ou en trio (trois fois quatorze kilomètres), dans un décor de carte postale.

Un marathon loin des grosses machines à cash

Cet ambitieux marathon présente plusieurs particularités : il est caritatif (les fonds serviront à la recherche contre les cancers de l’enfant) et reposera sur les associations locales, qui en assureront l’encadrement et l’animation. Jean-Philippe Collet a aussi rencontré les différentes municipalités : « Les élus sont enthousiastes, ils vont donner un coup de main logistique, signer des arrêts municipaux et participer à la sécurité de la course ». À l’image de Christian Kerriou, adjoint aux sports de la mairie du Guilvinec : « Il y aura environ deux voire trois kilomètres de passage chez nous. On devrait pouvoir réunir une cinquantaine de personnes avec les associations de football, de tennis et de judo. L’idée est bonne ». Les organisateurs ont décidé d’appeler ce marathon « André-Le Floc’h », en hommage au speaker de courses renommé dans le Pays bigouden, décédé à la fin de l’année dernière. Le marathon veut s’inscrire dans un esprit d’équipe et de solidarité, « bien loin des marathons de La Rochelle, du Mont-Saint-Michel ou de Paris, qui sont de grosses machines à cash. On dépasse le côté sportif », assure Jean-Philippe Collet.

Trouver suffisamment de bénévoles

Reste que les organisateurs vont avoir du pain sur la planche. Corentin Péoc’h, chargé de communication du Club d’athlétisme bigouden (Cab) est bien placé pour le savoir. « On doit trouver 330 bénévoles pour organiser La Bigoudène (journée de marche et de courses à pied comprenant, notamment, des randonnées de 14 km et 25 km, qui s’est déroulé le 01 octobre, NDLR). Alors, pour un marathon, c’est au moins 500 bénévoles. Ce n’est pas impossible mais, nous, on a renoncé face à l’ampleur de la tâche ».

A ce sujet, toutes les bonnes volontés, les associations et les forces solidaires peuvent rejoindre l’organisation.
Contact : les Étoiles de la baie
Email : lesetoilesdelabaie@yahoo.com et jeanphilippe.collet@yahoo.fr

Quatre cents coureurs espérés

Autre point délicat, soulevé par le président du club, Jean-Paul Le Gall (qui a bouclé, en 1983, un marathon en deux heures dix-huit minutes et vingt secondes, soit le record du Finistère) : « Les marathoniens aiment bien avoir un petit groupe autour d’eux. Plus c’est long, plus le peloton est étiré. Il faudra donc qu’il y ait un certain nombre de coureurs ». Jean-Philippe Collet en espère au minimum 400. Le 22 juillet, le Cab devrait, normalement, s’occuper du chronométrage, du pointage des dossards des arrivants, des résultats, etc. C’est, en tout cas, un sacré défi que se sont lancés les organisateurs du marathon André-Le Floc’h. Si tous les protagonistes se mobilisent et ce, collectivement, l’événement pourrait bien mettre le Pays bigouden sous le feu des projecteurs.

* Plus d’infos sur www.facebook.com/EtoilesdelaBaie

* Article publié par Théo du Couëdic


Voir en ligne : Le Télégramme

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus