Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon du Finistère : Victoires pour Christophe Blons et Isabelle (...)

Marathon du Finistère : Victoires pour Christophe Blons et Isabelle Pronost

D 27 juin 2016     H 07:55     C 0 messages


agrandir

Pour son premier marathon, le spécialiste du 10 km s’est imposé avec plus de cinq minutes d’avance sur son poursuivant direct.


Après son arrivée victorieuse en 2h48’29", Christophe Blons (SNSM Brest) était heureux, mais aussi ému. Pour sa première participation à un marathon, le Conquétois s’impose avec la manière. « Dès le départ, Sébastien Ely (Intersport Brest) a pris les commandes de la course. Mais je savais qu’il a l’habitude de partir très vite, très fort, expliquait le récent 5ème de la course des amoureux de Trézien. Cependant, je savais aussi qu’il n’était pas trop en forme car il revenait de blessure. Je suis resté dans mon tempo avec Philippe Koulmann (Guilers) et Régis Stéphan (AC Avranches), on a maintenu l’allure entre 15 et 16 km/h jusqu’au 30ème kilomètre. Je me suis détaché à partir de Brignogan et j’ai fait le trou progressivement ».

Pour un coup d’essai, ce fut donc un coup de maître pour celui que l’on n’avait plus l’habitude de voir sur des courses de 10 km comme la Corrida de Langueux ou Taulé-Morlaix.

Afin que la métamorphose du coureur puisse avoir lieu, Christophe Blons a littéralement changé de façon de s’entraîner. « Lorsque je faisais des 10 bornes, j’étais mal entraîné. Je faisais un programme d’entraînement pour un coureur de 800 ou 1500, confiait l’infirmier du CHU de la Cavale Blanche. Je tenais mon allure sur 6 ou 7 kilomètres et ensuite je craquais complètement. J’ai arrêté les 300 ou les 400 m et je suis passé sur du fractionné bien plus long ». Un entraînement qui semble avoir porté ses fruits.

Derrière, à plus de cinq minutes, Philippe Koulmann (Guilers) prenait la deuxième place en 2h54’00", Anthony Pelle (Plouzané) la troisième en 2h55’13". À noter dans cette course masculine la belle cinquième place de Manu Prigent (Team Landi Triathlon), qui réussit l’exploit de courir son marathon en négative split (seconde partie de la course plus rapide que la première).

Du côté des femmes, Isabelle Pronost (Lannilis) remporte la course pour la troisième fois consécutive en 3h11’33". Elle a couru son marathon simplement, sans se soucier de ses adversaires. « Je suis partie avec Jocelyne Buhors qui faisait le marathon en duo avec Ghislaine Salou. J’ai couru avec quelques garçons et quelques duos, mais je ne sais même pas à quelle place je termine au classement général (24ème en fait) ».

Ses dauphines, Magali Vouin (CA Quevillais) et Mariannick Hulain (Courir à Chantepie) terminent respectivement 2ème et 3ème en 3h39’44" et 3h40’03".


Voir en ligne : Ouest France

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus