Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Meeting d’Ostrava : RM sur 300 m pour Wayde Van Niekerk

Meeting d’Ostrava : RM sur 300 m pour Wayde Van Niekerk

D 29 juin 2017     H 13:15     C 0 messages


agrandir

Il lui reste encore beaucoup de travail : le futur retraité Usain Bolt a été fêté comme il se doit mercredi pour sa 9ème et dernière apparition à Ostrava, son meeting fétiche en Europe, mais n’a pas enflammé le chrono avec un faiblard 10 sec 06 au 100 m.


La ville tchèque, où la superstar de l’athlétisme a pris ses aises depuis 2006, n’a pas fait les choses à moitié pour lui rendre un hommage à la hauteur de sa légende. Feu d’artifice, tifo, hymne jamaïcain, bain de foule : le roi du sprint a été célébré à sa juste mesure après la course mais d’un point de vue sportif, il y avait de quoi rester sur sa faim et les 15000 spectateurs tchèques ont pu se rendre compte du chemin qu’il lui reste à parcourir pour être compétitif aux Mondiaux de Londres (4-13 août), l’ultime grand rendez-vous de son immense carrière.

Auteur d’un départ catastrophique, le recordman du monde du 100 m (9 sec 58) et du 200 m (19 sec 19) a ainsi dû s’employer pour devancer des adversaires, pourtant loin d’être des cadors mondiaux. Il a fait moins bien que sa première course de l’année, début juin à Kingston (10 sec 03) sur la ligne droite, la seule distance sur laquelle il s’alignera dans la capitale anglaise.

Au moment où Justin Gatlin et Yohan Blake viennent de faire parler la poudre aux sélections américaines et jamaïcaines, Bolt n’est pas encore tout à fait au niveau requis et va devoir s’employer pour ne pas rater sa sortie à Londres.

"Je sais que ma course n’a pas été parfaite et que je ne suis pas très rapide mais je ne suis jamais inquiet. Je vous l’ai déjà répété les gars durant toutes ces années, les meetings ne m’importent pas vraiment. Ce qui m’importe, ce sont les championnats. Je ne me suis pas blessé ce soir et c’est ce qui est le plus important", a déclaré Bolt, qui disputera encore un autre 100 m, le 21 juillet à Monaco, avant les Mondiaux.

Le Jamaïcain s’est beaucoup étiré après la course et a précisé avoir toujours ses problèmes chroniques au dos, ce qui ne l’a pas empêché de s’essayer à deux reprises au saut en longueur une fois le stade vide, pour le plus grand bonheur des bénévoles encore présents.

Van Niekerk plus fort que Johnson

Alors que la "Foudre" se prépare à tirer sa révérence, Wayde Van Niekerk est prêt, à 24 ans, à reprendre le flambeau du Jamaïcain comme porte-drapeau de la discipline. Il en a fourni une magnifique démonstration en établissant la meilleure performance de tous les temps sur 300 m en 30 sec 81.

Sur une distance non officielle et pas au programme des grands championnats, le champion olympique du 400 m a ainsi amélioré la marque de l’Américain Michael Johnson (30 sec 85), qui datait du 10 avril 2000, et effacé le record de la réunion qui appartenait à un certain Usain Bolt (30 sec 97). Tout un symbole pour celui qui ambitionne de doubler 200 m et 400 m aux Mondiaux.

"Je suis très heureux de cette performance et très honoré de faire partie un petit peu de l’Histoire, ça va booster ma confiance, a-t-il expliqué. Je vais un peu me reposer maintenant parce qu’il reste encore du travail. Il faut y aller étape par étape".

Record personnel pour Darien

Les autres stars au programme du meeting se sont imposées sans soucis, le quadruple champion olympique britannique Mo Farah remportant son premier 10000 m de 2017 (27 min 12 sec 09), lui qui quittera les tartans pour le bitume après les Championnats du monde.

Au javelot, l’intouchable Allemand Thomas Röhler, 2ème lanceur de l’Histoire, était bien trop fort pour ses adversaires (91,53 m), tout comme le double vainqueur des JO au triple saut, l’Américain Christian Taylor (17,57 m).

La seule déconvenue est venue du kényan David Rudisha, le roi du 800 m ne prenant que la 4ème place d’un 1000 m gagné par son compatriote Nicholas Kipkoech.

Côté français, l’exploit de la soirée est à mettre au crédit de Garfield Darien, qui a battu son record personnel sur 110 m haies (13 sec 09). Le recordman national Pascal Martinot-Lagarde blessé et forfait à Londres, Darien, dont l’ancien temps de référence était de 13 sec 15, s’impose de plus en plus comme la principale chance tricolore chez les hurdlers dans un peu plus d’un mois.

Mardi en pré-ouverture du meeting, le double champion du monde en titre du lancer du marteau, le Polonais Pawel Fajdek, avait amélioré sa meilleure performance mondiale de l’année avec un jet à 83,44 m.


Voir en ligne : Le Parisien

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus