Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Meeting de Lausanne : Gatlin au top, Lavillenie battu

Meeting de Lausanne : Gatlin au top, Lavillenie battu

D 10 juillet 2015     H 20:04     C 0 messages


agrandir

Justin Gatlin a poursuivi sa domination sur le sprint mondial, en remportant jeudi soir le 100 m de Lausanne en 9"75. Renaud Lavillenie a, lui, de nouveau été battu, échouant à passer une barre à 5,92 m.


Les tendances se dessinent et s’affirment. Justin Gatlin sera bien difficile à battre à Pékin lors des Mondiaux sur l’épreuve reine. Ce jeudi à Lausanne, l’Américain a encore écœuré la concurrence. Gatlin a poursuivi sa domination sur le sprint, en remportant le 100 m en 9"75, soit 0"17 de mieux que le Jamaïcain Asafa Powell et l’Américain Tyson Gay. Champion olympique du 100 m en 2004, le New Yorkais (33 ans) s’est ainsi approché avec l’aide d’un vent de 1,4 m/s à 0"01 de sa meilleure performance mondiale 2015.

En revanche, Renaud Lavillenie est dans le dur. Avec un saut à 5,76 m, le Français a pris la 3ème place du concours remporté par le Polonais Pavel Wojciechowski, le seul à effacer une barre à 5,84 m. Dans des conditions délicates avec un vent de travers et changeant, Lavillenie a entamé son concours à 5,76 m, retombant sur la barre à sa première tentative.

Échec à 5,92 m

Battu samedi lors du meeting de Paris, où il restait sur six victoires d’affilée, le champion olympique s’est vite repris pour effacer la barre à sa deuxième tentative, une hauteur où échouait l’autre Français Kévin Ménaldo, auteur à Paris d’un nouveau record personnel à 5,81 m. Faisant l’impasse à 5,84 m, Lavillenie a échoué ensuite par trois fois à 5,92 m. Seule consolation pour le Français, il conserve la tête du classement de la Ligue de diamant, mais devra vite retrouver ses marques avant les Championnats du monde fin août à Pékin, pour le seul grand titre qui manque à son palmarès. "Je ne suis pas inquiet, le seul problème c’est que je n’ai réellement pas eu de chance, a-t-il commenté. J’ai réussi à corriger l’échec de Paris. Mais c’est vraiment dur à accepter car ce n’est vraiment pas le niveau que je pouvais espérer".

Le mano a mano au sommet du triple saut entre Christian Taylor et le Cubain Pedro Pablo Pichardo s’est poursuivi à l’avantage de l’Américain qui s’est imposé en 18,06 m au dernier essai, contre 17,99 m. Le champion olympique de Londres avait auparavant franchi 18,02 m au 5ème et avant-dernier essai. Son cadet, vice-champion du monde 2013, qui a déjà atterri cette saison à 18,08 m, a réalisé 17,99 m à sa 3ème tentative. Le 15 mai dernier à Doha, Pichardo avait devancé Taylor (18,06 m contre 18,04 m). C’était la première fois dans l’histoire que deux hommes franchissaient plus de 18 mètres lors du même concours. Vivement les Mondiaux de Pékin.


Voir en ligne : AFP

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus