Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Meeting de Sotteville-lès-Rouen : MPM pour Lavillenie à la perche

Meeting de Sotteville-lès-Rouen : MPM pour Lavillenie à la perche

D 19 juillet 2016     H 21:23     C 0 messages


agrandir

Le champion olympique 2012 s’est rassuré en effaçant une barre à 5,96 m ce lundi à Sotteville-lès-Rouen, soit la meilleure performance mondiale de l’année.


Dix jours après son zéro pointé aux championnats d’Europe d’athlétisme à Amsterdam, Renaud Lavillenie s’est rassuré. Mieux, il a marqué les esprits. Le Français a ni plus ni moins réalisé la meilleure performance mondiale de l’année avec une barre à 5,96 m ce lundi lors du meeting de Sotteville-lès-Rouen. Effacée à son premier essai ! « C’est vraiment du très haut niveau, je suis extrêmement content. C’est plus la manière qui me plait. Histoire de remettre les pendules à l’heure au bon moment et de refaire le plein de confiance avant Londres où je retrouverai tous mes concurrents », a glissé le champion olympique 2012 au micro de Canal+ Sport.

A seulement trois semaines des JO de Rio, la réponse du champion est belle. Significative. « C’est vraiment une très bonne chose, a-t-il reconnu. Quand on a des conditions qui sont au moins correctes, ça permet de se faire plaisir et de sauter à son niveau ». « Depuis le début de la saison, j’ai fait énormément de grosses compétitions avec des conditions difficiles. Je stagnais à 5,80 m. Aujourd’hui, c’était parfait. Après la petite claque à Amsterdam, c’était hors de question de se laisser aller », a-t-il ajouté.

Le détenteur du record du monde du saut à la perche (6,16 m) a donc remis le bleu de chauffe chez lui. A Clermont. Il a enchaîné les séances de travail depuis son rendez-vous manqué aux Pays-Bas. Pour reprendre de la hauteur. Et rebondir le plus rapidement possible. « Je l’ai payé après avec mes tentatives à 6,01 m (trois échecs à cette barre ce lundi, NDLR) car je n’avais plus d’énergie. Mais j’ai fait ce qu’il fallait ». L’essentiel est ailleurs. La confiance de retour. « Je suis convaincu que je suis prêt. Que je peux faire le concours qu’il faut quand il le faut », a-t-il conclu.

* Article publié par Vincent Duchesne


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus