Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Mondiaux de 100 km : Max King et Ellie Greenwood victorieux

Mondiaux de 100 km : Max King et Ellie Greenwood victorieux

D 25 novembre 2014     H 07:03     C 0 messages


agrandir

C’est avec un record des États-Unis que Max King s’est imposé vendredi à Doha (Qatar) sur les mondiaux de 100 km, avec un chrono de 6h27’43". Par équipes, les États-Unis s’imposent devant le Japon et la Grande-Bretagne. Les Français n’ont pu tirer leur épingle du jeu, et se classent à la sixième place par équipes.


Max King peut se lâcher et laisser éclater sa joie après ses 6 h 27 mn 43 sec de course : il vient de remporter les Mondiaux de 100 km à Doha (Qatar), devant le meilleur plateau jusqu’à présent réuni sur 100 km. Prudent, il a démarré la course dans le paquet, laissant Vasily Larkin (Russie) et Hideo Nojo (Japon) s’envoler sur des bases de plusieurs minutes sous le record du monde. Vers le 45ème kilomètre, il s’est détaché du pack pour se porter aux avant-postes au 65ème kilomètre. Il n’a plus lâché la tête, s’octroyant par la même occasion le record nord-américain.

Le Suédois Jonas Buud, l’un des deux grands favoris avec le Russe Vasily Larkin, s’octroie la deuxième place, et le podium est complété par le surprenant Jose Antonio Requejo (Espagne), qui améliore son record personnel de 20 minutes. Ils sont respectivement à 5 et 10 mn de King.

D’un point de vue collectif, les États-Unis s’imposent devant le Japon et la Grande-Bretagne.

Les Français étaient attendus tant d’un point de vue individuel que collectif, mais ils n’ont pas réussi à tirer leur épingle du jeu. En effet, dans la délégation tricolore, seul Jérôme Andrieu réussit une course à son niveau actuel, un niveau qui ne lui permet pas de faire mieux que 24ème (7 h 16 mn 56 sec). Dominique Bordet reste le meilleur Français sur cette compétition, mais avec 7 h 03 mn 14 sec, il ne se classe que 14ème. Il faut dire que le top classement était vraiment de haut niveau : pour entrer dans le top 10, il fallait assurer un 6 h 55 mn, et le top 5 était à 6 h 46 mn. Dans l’équipe de France, seul Michael Boch a déjà réalisé un tel chrono (record à 6 h 46 mn 25 sec).

Chez les femmes, la britannique Ellie Greenwood a une nouvelle fois marqué de son empreinte les mondiaux de 100 km vendredi à Doha, Qatar. Elle gagne en 7 h 30 mn 48 sec. La Grande-Bretagne s’octroie par la même occasion l’Or par équipes chez les femmes.

Avec le deuxième meilleur temps féminin britannique, Ellie Greenwood empoche la médaille d’or aux Mondiaux de 100 km à Doha (Qatar). Ses 7 h 30 mn 48 sec la placent presque 8 mn devant la deuxième, Chiyuki Mochizuki (Japon), elle-même près de 4 mn devant la troisième, Joasia Zakrzewski (Grande-Bretagne). Ellie Geenwood a réalisé une superbe course, très régulière, se permettant même de réaliser son tour le plus rapide (circuit de 5 km à répéter 20 fois) lors de son dernier tour : 21 mn 6 sec, soit 4 mn et 13 sec au km, ou encore 14,21 km/h. Appréciez.

Les première et troisième places des Britanniques leur permet d’accéder à l’or par équipe, avec le complément de Jo Meek (7 h 43 mn 37 sec). Les Japonaises et les Russes prennent les deuxième et troisième places.

Côté français, Anne-Cécile Fontaine étant finalement forfait suite à ses problèmes d’ischio-jambiers, seules Gwénaëlle Guillou et Magali Reymonenq ont pris le départ. Malheureusement cette dernière s’est retrouvée en difficulté, comme elle le rapporte sur son mur Facebook : « Abandon au km65 après une première hypo vers le 45ème kilomètre. Après avoir été en galère 10 kilomètres, j’avais repris le dessus mais vers le 60ème, j’ai à nouveau été mal et là, j’ai dit stop. Faire 35 km à la ramasse, non merci. Dommage car j’aurais aimé honorer ma 20ème sélection, mais c’est ainsi ». Restée seule en piste, Gwénaelle ne peut donc espérer un classement par équipé (3 meilleurs athlètes retenues), elle termine donc pour l’honneur et le plaisir d’honorer sa sélection en 21ème position, pour un temps de 8 h 31 mn 6 sec.

- Résultats individuels hommes

  1. Max King (USA, Montrail) : 6h27’43"
  2. Jonas Buud (Sweden, ASICS) : 6h32’04"
  3. Jose Antonio Requejo (Spain) : 6h37’01"
  4. Hideo Nojo (Japan) : 6h39’21"
  5. Yoshiki Takada (Japan) : 6h46’47"
  6. Zach Bitter (USA, Altra) : 6h48’53"
  7. Vasily Larkin (Russia) : 6h50’38"
  8. Alberico Di Cecco (Italy) : 6h51’14"
  9. Zach Miller (USA, Nike) : 6h51’30"
  10. Fritjof Fagerlund (Finland) : 6h55’31"

- Résultats individuels femmes

  1. Ellie Greenwood (UK, Montrail) : 7h30’48"
  2. Chiyuki Mochizuki (Japan) : 7h38’23"
  3. Jo Zakrzewski (UK) : 7h42’02"
  4. Jo Meek (UK, SCOTT) : 7h43’37"
  5. Irina Antropova (Russia) : 7h44’26"
  6. Shiho Katayama (Japan) : 7h49’41"
  7. Veronika Jurisic (Croatia) : 7h51’08"
  8. Meghan Arbogast (USA, SCOTT) : 7h52’12"
  9. Mai Fujisawa (Japan) : 7h54’28"
  10. Pam Smith (USA, La Sportiva) : 7h59’11"

Voir en ligne : Ultra Mag

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus