Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
Vous êtes ici : Accueil » Athlétisme » Mondiaux de Londres : Tori Bowie remporte le 100 m

Mondiaux de Londres : Tori Bowie remporte le 100 m

D 7 août 2017     H 13:39     C 0 messages


agrandir

L’Américaine Tori Bowie a remporté le 100 m, au lendemain de la défaite d’Usain Bolt.

- Tous les résultats 2017


Décidément, quand ça ne veut pas. Le sprint jamaïcain n’est pas à la fête ces jours-ci. Après la troisième place d’Usain Bolt la veille, sa compatriote Elaine Thompson, championne olympique en titre et favorite du 100 m, n’a pas pu rétablir la domination de son pays sur la ligne droite, dimanche soir 06 août.

Encore une fois, la faute en revient aux États-Unis, puisque c’est l’Américaine Tori Bowie qui a remporté la finale (10"85), un souffle devant l’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou (10"86) et la Néerlandaise Dafne Schippers (10"96). Elaine Thompson, plombée par un temps de réaction catastrophique, termine cinquième (10"98), deux millièmes de seconde derrière l’Ivoirienne Murielle Ahouré (10"98).

Avec une seule médaille de bronze, il faut remonter aux Mondiaux de 2003 à Paris pour trouver pire bilan pour la Jamaïque sur les épreuves du 100 m masculin et féminin.

Troisième du 100 m des Mondiaux de Pékin, en 2015, Tori Bowie, battue par Thompson en 2016 à Rio, prend ainsi sa revanche. A 26 ans, elle apporte aux États-Unis leur deuxième médaille d’or de la compétition, après celle de Justin Gatlin. Après trois journées, et avec sept podiums, les Américains dominent le classement des nations. Et Tori Bowie, elle, contrairement à son compatriote Justin Gatlin, n’a pas reçu de sifflets.

Plus qu’un exploit de Bowie, le résultat de la soirée est avant tout un échec de Thompson. Seule athlète à avoir couru sous les 10"80 cette saison, la Jamaïcaine possédait une marge confortable sur ses adversaires. Elle l’avait d’ailleurs démontré dès le début de soirée, en maîtrisant parfaitement sa demi-finale, bouclée tout en fluidité, en 10"84.

L’Ivoirienne Ta Lou a assuré avoir vu Elaine Thompson vomir, quelques instants avant la course, signe que la finale ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices. Et, en effet, la machine s’est enrayée. Usain Bolt pourra peut-être lui expliquer comment gérer sa déception. En attendant, Thompson a fait le job, souriant et répondant aux chaînes de télévision, dans un troublant mimétisme avec Bolt.


Voir en ligne : Le Monde

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


Les plus lus