Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Paris-Versailles : Mule Wasihun Lakewu et Rkia El Moukim victorieux

Paris-Versailles : Mule Wasihun Lakewu et Rkia El Moukim victorieux

D 28 septembre 2014     H 14:02     C 0 messages


agrandir

Déjà victorieux l’an passé, l’Ethiopien Mule Wasihun Lakewu a conservé sa couronne à Versailles avec un chrono de 47’42". Rkia El Moukim, pour sa 1ère participation sur la Grande Classique, s’est imposée en pulvérisant le record avec un chrono de 52’25".


Elle chipe le record à la Kényanne Sarah Chipchirchir victorieuse l’an passé à Versailles en 53’26". 25000 participants se sont élancés ce matin, depuis la Tour Eiffel, sous un soleil généreux pour rejoindre Versailles, dans des conditions de course idéales, sur les 16 km d’une 37ème édition remarquablement réussie.

Une première participation, la victoire et le record. Rkia El Moukim a éclaboussé de toute sa classe l’épreuve féminine. L’athlète marocaine (26 ans) a couru en solo pour s’offrir la victoire à Versailles. Elle n’a jamais faibli, notamment dans la principale difficulté du parcours, la Côte des gardes, pour
s’envoler vers la victoire avec un chrono de 52’25", soit une minute de moins que le précédent record établi l’an passé par la Kényanne Chipchirchir en 2013. Déjà victorieuse en Louisiane des 10 km de la Nouvelle-Orléans et du semi-marathon de Marrakech cette année, Rkia El Moukim a pour idole le grand Hicham El Guerrouj. Surtout, c’est Abdelkader Kada, l’entraîneur du champion olympique qui suit la jeune femme promise à un bel avenir. La Marocaine a devancé de plus de deux minutes sa dauphine Atsede Bayisa et Hiwot Gebrekidan, toutes deux éthiopiennes.

Il a fallu attendre la dernière ligne droite pour connaître le dénouement de la course masculine. Depuis la Côte des Gardes, un groupe de cinq coureurs animait la tête de course et était à la bagarre pour une victoire de prestige. Mule Wasihun Lakewu connaissait parfaitement le profil de la course qu’il avait dominée l’an passé. L’éthiopien choisissait de placer une grosse accélération à 500 m de la ligne, suffisante pour creuser un écart définitif... de deux petites secondes au terme des 16 km. Son compatriote, Asefa Negewo Mengstu, devait se contenter de la 2ème place, devant le Burundais
Abraham Niyonkuru. Avec la 9ème place, James Theuri est le seul tricolore à figurer dans le Top 10. Abdelatif Meftah, vainqueur de l’épreuve en 2010, termine à une lointaine 11ème place qui témoigne sûrement de la fatigue accumulée par un été harassant.

- Top 10 Hommes

  1. Mule WASIHUN LAKEWU (ETH) : 47’42"
  2. Asefa Negewo MENGSTU (ETH) : 47’44"
  3. Abraham NIYONKURU (BUR) : 47’45"
  4. Paul MELY (KEN) : 47’47"
  5. Youssef NASIR (MAR) : 47’49"
  6. Hassan CHANI (MAR) : 48’14"
  7. Abdelkader EL MOUAZIZ (MAR) : 49’07"
  8. Eliud MWANGI (KEN) : 49’07"
  9. James THEURI (FRA) : 49’11"
  10. Sergo DESYLAL (ETH) : 49’49"

- Top 10 Femmes

  1. Rkia EL MOUKIM (MAR) : 52’25"
  2. Atsede BAYISA (ETH) : 54’27"
  3. Hiwot GEBREKIDAN (ETH) : 55’06"
  4. Zewdnesh AYELE (ETH) : 55’23"
  5. Risper CHEBET (KEN) : 58’44"
  6. Vera NUNES (POR) : 59’55"
  7. Séverine HAMEL (FRA) : 1h00’37"
  8. Olena BURKOWSKA (UKR) : 1h00’46"
  9. Andra Loredana (ROM) : 1h02’19"
  10. Ludivine LACROIX (FRA) : 1h03’10"

Voir en ligne : Paris-Versailles

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus