Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Semi-Marathon de Savannah : Un policier aide un coureur blessé à franchir la (...)

Semi-Marathon de Savannah : Un policier aide un coureur blessé à franchir la ligne

D 11 novembre 2015     H 07:06     C 0 messages


agrandir

Le sergent John Cain est venu en aide à un concurrent blessé et épuisé lors du Rock n’ Roll Marathon de Savannah (USA), samedi.


La fin de la course approchait pour Robert McCoy, marathonien amateur de 49 ans. L’homme avait poussé la « machine » jusqu’à la limite pour parcourir la vingtaine de kilomètres de ce semi-marathon. A 200 m de la ligne d’arrivée, cependant, Monsieur McCoy, complètement lessivé, a chuté et s’est blessé au visage et aux jambes.

C’est alors que le sergent John Cain, du département de la police métropolitaine de Savannah-Chatham (état de Géorgie), est intervenu pour aider le malheureux athlète à se relever. Le policier lui a alors proposé de l’aider à parcourir les derniers hectomètres de la course. « Je suis allé lui proposer de l’aide et il n’arrêtait pas de dire : je dois finir la course, a raconté l’officier. Je suis juste content d’avoir pu l’aider à le faire. Il est une inspiration pour moi. C’est lui le héros de cette histoire ».

Une médaille en guise de remerciement

Robert McCoy, citoyen de Hinesville, en Géorgie, a expliqué qu’il courrait pour une bonne cause. « Je courais pour mon père, qui est mort d’un cancer en avril. Je savais que j’étais vraiment épuisé et je traînais mes pieds, donc j’ai dû trébucher sur quelque chose. C’était dur pour moi de repartir, alors le sergent m’a aidé. J’avais peur que l’assistance médicale ne m’autorise pas à terminer », a avoué McCoy, lui-même remis d’un cancer sept ans plus tôt. Les infirmiers ont permis au quadragénaire de parcourir les derniers mètres, mais uniquement au bras du sergent Cain.

Ce dernier a alors raconté leur fin de parcours. « On s’est attrapés et on a commencé à marcher. Mais en s’approchant de la ligne d’arrivée, on s’est tous les deux encouragés et le public s’est mis à hurler. Ca nous a donné l’énergie dont nous avions besoin pour courir jusqu’au bout ». McCoy a franchi la ligne en 1h41’46’’. Pour remercier son ange-gardien, le coureur s’est rendu lundi au poste pour offrir au sergent sa médaille, remise à tous les concurrents ayant atteint l’arrivée.


Voir en ligne : 20 Minutes.ch

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus