Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Teddy Tamgho forfait pour les Jeux Olympiques de Rio

Teddy Tamgho forfait pour les Jeux Olympiques de Rio

D 25 juin 2016     H 20:19     C 0 messages


agrandir

Gros coup dur pour Teddy Tamgho. Le triple sauteur français s’est fracturé le fémur samedi lors des Championnats de France. Une blessure qui va évidemment le priver des Jeux Olympiques de Rio puisqu’il sera éloigné des pistes pour environ six mois. Sa saison est finie.


C’est une image terrible. En plein vol, en plein saut, après son troisième bond, Teddy Tamgho se tient la jambe gauche. Hurlant de douleur, il sait sans doute, à ce moment-là, que le sort vient à nouveau de s’acharner sur lui. Quand il retombe dans le sable, le triple sauteur va continuer de crier pendant plusieurs secondes, avant d’être évacué sur une civière, sous les yeux d’un public angevin consterné.

Il ne faudra que quelques dizaines de minutes supplémentaires pour que le diagnostic officiel tombe. Sans appel : fracture du "condyle médial du fémur", selon l’annonce du médecin de la Fédération française d’athlétisme. Six mois d’arrêt, au bas mot. Les Jeux de Rio, qui débuteront dans une quarantaine de jours, se feront donc sans lui. Entre temps, ses proches, quelques adversaires, mais aussi le directeur technique national Ghani Yalouz et le conseiller de la FFA Mehdi Baala ont tenté de réconforter Tamgho.

Trois années presque blanches

En difficulté dans ce concours, Tamgho pointait en deuxième position de cette finale des Championnats de France avec 16,75 m, au moment de s’élancer pour son 5ème essai. Un choc d’autant plus cruel que Teddy Tamgho, sur ce même saut, avait réalisé 17,15 m, s’offrant du même coup le titre national et surtout les minima pour les Jeux (17,05 m). Une performance devenue soudain inutile et bien dérisoire.

La carrière de Tamgho s’apparente à une succession de coups durs. Fracture de la cheville en 2011, excroissance osseuse en 2012, fracture du tibia gauche en novembre 2013 puis rupture du tendon d’Achille en mai 2015. Il avait déjà donné. "Ça fait cinq fois que je me fais opérer en quatre ans. Chaque fois que je me blesse, les gens doivent comprendre que je vais revenir", avait insisté le Francilien le 28 février dernier à Aubière, sitôt le titre national du triple saut (16,98 m) en salle récupéré. Mais à 27 ans, il est à nouveau fauché en plein élan.

Il avait aussi "réussi" le tour de force d’être également suspendu un an pour non présentation à trois contrôles antidopage, en 2014. Au final, seule l’année 2013 l’aura laissé un peu tranquille. Ce fut celle de son explosion, de son titre de champion du monde en plein air avec un triple bond à plus de 18 mètres. On lui promettait alors un avenir radieux et, peut-être, le record du monde de Jonathan Edwards. Mais ces trois dernières années, Tamgho n’aura pratiquement jamais été en mesure de démontrer son talent. C’est un rude coup pour lui et pour l’équipe de France, qui perd un de ses tauliers pour Rio.


Voir en ligne : AFP

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus