Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Yellow River Estuary Marathon (Chine) : Succès pour Letebrhan Haylay (...)

Yellow River Estuary Marathon (Chine) : Succès pour Letebrhan Haylay Gebreslasea et Joel Kemboi Kimurer

D 9 mai 2018     H 05:05     C 0 messages


agrandir

Les champions en titre éthiopiens Letebrhan Haylay Gebreslasea et Husen Muhammedamin Esmael ont obtenu des résultats tout à fait différents au Yellow River Estuary Marathon 2018, ce samedi 06 mai : alors que Hayley a battu le record du parcours féminin pour la deuxième année consécutive, Esmael a du concéder la victoire à 500 mètres de l’arrivée, s’effondrant et contraint de se contenter de la quatrième place.

- Top 20 Hommes & Femmes Marathon 2018


L’année dernière, Haylay, 27 ans, a coupé la ligne à près de trois minutes et demi du record de course de 2h28’27", établi par sa compatriote Mestawet Tufa en 2014, avec sa victoire de 2h25’01" lors de sa première apparition dans la ville chinoise de Donging, où le fleuve Jaune coule tout le long du plateau Qinghai-Tibet pour se frayer un chemin dans l’océan Pacifique.

Néanmoins, Haylay n’était pas considérée comme la favorite cette année dans un domaine dirigé par sa compatriote éthiopienne Yebrgual Melese Arage (au moins en termes de records personnels). Melese, 28 ans, a inscrit un impressionnant record de 2h19’36" lorsqu’elle a terminé troisième au Marathon de Dubaï en janvier, ce qui représentait le quatrième meilleur temps de la liste mondiale cette année.

Mais Haylay était plus familiarisée avec le parcours ainsi que le soleil brûlant du début du mois de mai ici et a fait bon usage de ses avantages. Elle s’est détachée de Melese après 28 kilomètres et a continué à pousser jusqu’à l’arrivée.

Haylay a de nouveau amélioré le record du parcours, qui était aussi son record personnel, avec sa victoire de 2h24’47". Melese suit exactement trois minutes derrière pour terminer deuxième (2h27’47").

La kényane Peris Jerono, qui faisait ses débuts sur marathon, a pris la troisième place en 2h28’27" après avoir mené courageusement avec un rythme rapide dans les étapes intermédiaires de la course.

Contrairement à la course des femmes, linéaire, le suspense dans la course masculine a duré jusqu’au dernier kilomètre.

Un groupe de dix coureurs a franchi la ligne des 15 kilomètres en 47’09" et des 20 kilomètres en 1h02’56". Mais 15 kilomètres plus tard, le peloton était réduit à cinq.

Le champion en titre Esmael a lancé une puissante accélération après le 38ème kilomètre. Il a réussi à s’éloigner pour être seul devant et à étendre l’écart entre lui et ses poursuivants à 50 mètres. Cependant, il semblait que sa charge avait coûté trop d’énergie à l’éthiopien. Sa vitesse a diminué rapidement à mesure que la ligne d’arrivée approchait.

Le kényan Joel Kemboi Kimurer, auteur d’un record de 2h07’48" lors de sa victoire au Marathon de Gongju 2013, l’a battu au mètre près et a finalement dépassé Esmael à un demi-kilomètre de l’arrivée. Esmael a été dépassé par deux autres coureurs avant la ligne.

Kimurer, âgé de 30 ans, l’a emporté en 2h13’28" pour récolter sa première victoire depuis qu’il a remporté le titre à Séoul en 2016.

Bien qu’il soit tombé à la station d’eau de 37,5 km, le kényan Samuel Kiplimo Kosgei, a réussi à rebondir pour prendre la deuxième place en 2h13’44".

L’éthiopien Abayneh Ayele Woldegiorgis, quatrième aux Championnats du monde de semi-marathon 2016, a terminé à la troisième place avec 2h13’47".

* Article publié par Vincent Wu


Voir en ligne : IAAF

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus