Accueil du site > Actu. Marathon & Co > Marathon de Montréal : 17000 coureurs attendus

Marathon de Montréal : 17000 coureurs attendus

jeudi 28 août 2008

Enregistrer au format PDF Envoyer l'article par mail a un ami
Des milliers de coureurs, de marcheurs et de cyclistes envahiront les rues de la métropole, le 14 septembre, dans le cadre de la 18e présentation du Marathon de Montréal.

Après avoir été absent de la scène métropolitaine entre 1990 et 2003, le Marathon de Montréal est plus en santé que jamais.

« J’ai voulu ramener cet événement parce que je trouvais inconcevable qu’une ville olympique n’ait pas son marathon », a dit le président-directeur général, Bernard Arsenault.

Cette année, il estime le nombre de participants à environ 17 000. Il s’agit d’une belle augmentation par rapport à 2003, alors que 2 400 personnes s’étaient inscrites.

Le Marathon de Montréal est en train de regagner ses lettres de noblesse. Cette année, les participants proviendront de 28 pays. Le Canada sera également très bien représenté avec des inscriptions de gens des 10 provinces, de même que du Nunavut.

Recréer de la relève

Une des raisons de la disparition du Marathon il y a près de 20 ans, c’était le manque de relève. Pour remédier à la situation, les organisateurs ont créé, l’an dernier, le P’tit marathon Radio-Canada, une course d’un kilomètre pour les jeunes de trois à douze ans. Le succès a été tellement grand qu’ils ont été pris de court et ont dû refuser de nombreux enfants. Cette année, on s’attend à accueillir 1 500 jeunes, qui recevront tous un chandail et une médaille pour leur participation.

« Le petit bout de chou qui va participer à la course d’un kilomètre va vouloir revenir et, éventuellement, faire les 3, 5, 10 km, et ainsi de suite, a poursuivi M. Arsenault. C’est une belle nouvelle de voir l’engouement des jeunes pour la course à pied. »

Multidisciplinaire

Outre la course des enfants et le traditionnel marathon de 42,195 km, plusieurs autres parcours sont proposés, dont le 5 km défi étudiant, la Coupe des entreprises, le 10 km en fauteuil roulant, les courses de 5 et 10 km, ainsi que le demi-marathon.

« De cette façon, nous donnons la chance à tout le monde d’y participer », a précisé le P-.D.G.

Les gens sont invités à attendre les coureurs à l’intérieur du Stade olympique, dont l’accès sera gratuit. À l’intérieur, des jeux gonflables, des amuseurs publics et des clowns s’occuperont du divertissement. Les joueurs de l’Impact de Montréal seront aussi sur place pour rencontrer les amateurs.

Par ailleurs, en raison du court laps de temps entre le Marathon et la fin des Jeux de Pékin, il n’y aura pas d’athlètes olympiques à Montréal.

« Le temps de récupération après un marathon est de trois ou quatre mois, a expliqué M. Arsenault. Personne ne peut en courir un chaque mois. »

Le coup d’envoi du Marathon de Montréal sera donné à 9 h sur le pont Jacques-Cartier.

L’ancien sprinteur Bruny Surin agira à titre de porte-parole pour la troisième année d’affilée. La comédienne et animatrice Marina Orsini sera également présente puisque la Coupe des entreprises, pour laquelle chaque coureur doit convaincre un collègue de l’accompagner, sera au profit de Teljeunes.

Vainqueur des marathons de Montréal et de Los Angeles en 2007, le Kenyan Laban Moiben sera de retour. Chez les femmes, la Polonaise Wioletta Kryza défendra son titre pour une 3e année.

Marathon de Montreal

Voir en ligne : Canoe


P.-S.

Pour en savoir plus : Cliquer ICI

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact