Accueil du site > Actu. Athlétisme > Reunion de Reims : Mekhissi répond à Tahri

Reunion de Reims : Mekhissi répond à Tahri

jeudi 1er juillet 2010

Enregistrer au format PDF Envoyer l'article par mail a un ami
Chez lui à Reims, mercredi, Mahiedine Mekhissi-Benabbad a battu de près de trois secondes la meilleure performance mondiale du 2000 m steeple. En 5’10"68, il efface des tablettes le temps réalisé par Bob Tahri le 25 juin dernier à Nancy.

Mahiédine Mekhissi-Benabbad a joliment répondu au "record du monde" du 2000 steeple de Bob Tahri (5’13"47), le 25 juin, en faisant encore mieux sur 2000 m steeple (5’10"68) mercredi lors de la réunion de Reims. Ce chrono, analysé par le vice-champion olympique par une conjonction du "très bon travail des lièvres" et d’un excellent dernier tour en solitaire est de bon augure dans l’optique du duel attendu entre les deux Tricolores aux Championnats d’Europe fin juillet. "Un record du monde chez moi devant ma mère, ma famille, c’est vraiment beau. Je n’avais jamais couru cette distance, alors je ne savais pas trop à quoi m’attendre", a expliqué le Rémois de 25 ans. "J’avais demandé 5 min 14 aux lièvres et quand ils se sont arrêtés, j’avais encore de la force pour accélérer. Maintenant, l’objectif de la saison reste les Championnats d’Europe", a-t-il ajouté.

Mardi à Nancy, Tahri en avait remis une couche avec la MPM 2010 sur 3000 m steeple (8’03"72). Les deux Français, qui devraient s’affronter une première fois sur 3000 m steeple aux "France" à Valence la semaine prochaine avant le rendez-vous de Barcelone, ont abaissé coup sur coup le chrono du Kenyan Julius Kariuki (5’14"43) qui datait de 1990 sur une distance très peu courue. Et tous les deux peuvent raisonnablement espérer être le premier Européen sous les 8 minutes sur 3000 m steeple, tandis que le record continental appartient à Tahri (8’01"18) depuis sa troisième place aux Mondiaux 2009.

Arron et Barber, bien mais insuffisant

Cette course de Mekhissi a conclu de belle manière un rendez-vous rémois, chaud mais quelque peu décevant jusque-là. La plus belle performance avait été le 100 m messieurs avec une égalité parfaite sur la ligne entre le Jamaïquain Yohan Blake et le sprinteur d’Antigua Daniel Bailey (10"). Mais sur une piste en meilleur état, nul doute que le chrono aurait été bien meilleur. Chez les dames, Christine Arron continue, à 36 ans, à chasser les minimas pour les "Europe" sur la ligne droite (11"34). Côté face, une belle bagarre pour la Française, 3 ème derrière la Gabonaise Ruddy Zang Milala et la Jamaïquaine Aleen Bailey. Côté pile, un chrono qui reste loin des minimas (11"51).

L’autre "doyenne" de l’équipe de France, Eunice Barber (35 ans), a elle aussi effectué une belle sortie à la longueur (5 ème en 6,52 m) mais insuffisante pour les minimas (6,71 m). Au moins, la Rémoise d’adoption a eu le plaisir de recevoir, en larmes, la médaille de la ville de Reims pour sa dernière apparition sur cette piste.

Voir en ligne : Eurosport


Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact