Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Athlé - ChF : Hurtis y était presque

Athlé - ChF : Hurtis y était presque

D 23 juillet 2006     H 07:09     C 0 messages


agrandir

Pourtant créditée d’un bon 23"22, Muriel Hurtis n’a pas réalisé les minima pour Göteborg sur 200 m en raison d’un vent capricieux. La dernière journée de ces championnats de France a particulièrement souri à Adrianna Lamalle et David Alerte.




Rageant pour Hurtis

Muriel Hurtis a failli réussir son pari. Complètement à l’agonie lors du meeting de Madrid lundi, un peu mieux vendredi mais encore loin des minima (23"56 contre 23"30), la championne d’Europe en titre du 200 m a bien cru tenir son sésame direct pour Göteborg. Mais un vent un poil trop violent (2,3 m/s) l’aura privé de ce bonheur. Finalement troisième, en 23"22, d’un 200 m remporté par Sylviane Félix (23"09), la protégée de Jacques Piasenta a montré d’indéniables progrès et peut encore espérer aller défendre son titre dans deux semaines si le DTN retient comme critère les minima européens (23"75). « C’est dommage que le vent ait soufflé un peu trop fort. Mais c’est encourageant, je suis contente d’avoir réussi à accrocher les filles. J’ai eu du mal sur la fin mais je savais déjà avant le départ que les derniers mètres seraient très durs (...) J’espère être sélectionnée pour Göteborg malgré le vent », déclare Hurtis sur le site de la fédération française.

Djhone tranquille

Une battue qui sourit et un vainqueur déçu avec Leslie Djhone, sacré sur 400 m en 45"10. Profitant de l’absence de son compère Marc Raquil, qui s’était aligné sur 200 m mais n’a pu se hisser en finale, le membre du relais 4x400 m champion du monde en 2003 a facilement dominé ses adversaires. Mais il espérait aller plus vite et, pourquoi pas, améliorer son meilleur chrono de la saison (44"91). « Je suis déçu par mon temps. Je voulais descendre sous les 45". Le dixième qu’il me manque, je le mets sur le compte de la chaleur. Ce n’est pas mauvais non plus. Avec un peu plus de bagarre, j’aurais pu faire mieux », estimait le nouveau champion de France du tour de piste. Profitant de la foulée de son aîné, Idrissa M’Barke, 2 ème, a profité de cette course pour faire voler en éclats son record personnel (45"86 contre 46"62).

Lamalle et Alerte en forme

Au terme d’une journée riche en performances, le public nancéien aura pu assister à la confirmation de deux grands talents naissants. Celui de David Alerte sur 200 m et d’Adrianna Lamalle sur 100 m haies. Le jeune martiniquais (21 ans), qui vient d’améliorer ses records personnels du 100 et 200 m lors des championnats de France jeunes la semaine dernière (10"27 et 20"46), a été encore plus vite sur le tartan lorrain. Débarassé de la concurrence de Ronald Pognon, qui avait finalement renoncé à doubler 100 et 200 m, le sprinter de La Gauloise-de-Trinité a remporté le titre national et abaissé de près d’un dixième son meilleur chrono sur le demi-tour de piste (20"37). Et le jeune homme ne compte pas s’arrêter là. « Je m’attendais à courir au moins aussi vite que la semaine dernière. Aux « Europe », je vise le podium », clame-t-il. Sur 100 m haies, Adrianna Lamalle a vite ramené ses rivales, Reina-Flor Okori et Nicole Ramalalanirina, à la raison.

Et avec la manière puisque la native des Abymes a elle aussi amélioré son record personnel (12"67 contre 12"76) et signé la troisième meilleure performance européenne de la saison. De bon augure à quelques jours du voyage à Göteborg. « Je ne pensais pas valoir un tel chrono en ce moment. C’est la compétition et la concurrence qui m’ont motivée. En Golden League, on a juste des primes à aller chercher. Là, il y a un titre au bout. Ca change tout. Ce chrono m’apporte plus de confiance pour les championnats d’Europe », savoure-t-elle. Hind Dehiba, elle aussi, pouvait se réjouir de sa journée nancéienne. Sur 1500 m, elle est parvenue à s’imposer devant sa grande rivale Bouchra Ghezielle (4’14"71 contre 4’15"97) et Maria Martins (4’16"57). « Je voulais garder le titre. Bien que je commence à progresser sur 800 m, le 1500 m reste ma distance préférée. Ce n’était pas une course idéale pour faire un chrono. Les courses tactiques sont mon point faible mais, là, j’ai assuré », se félicitait la franco-marocaine qui devrait être, tout comme Ghezielle, l’une des meilleures chances de médaille tricolore en Suède.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?