Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Athlé - Coupe d’Europe : Les francais perdent leur titre

Athlé - Coupe d’Europe : Les francais perdent leur titre

D 20 juin 2004     H 22:41     C 0 messages


L’équipe de France masculine engagée dans la Coupe d’Europe, disputée à Bydgoszcz, n’a pas conservé son titre et termine deuxième. Sur le plan individuel, les prestations de Tahri et Lacasse sont plutôt encourageantes.
Les femmes terminent troisièmes et Muriel Hurtis en a profité pour réaliser les minima olympiques.





Hurtis soulagée de réaliser les minima

Murielle Hurtis a profité du week-end européen pour composter son billet pour Athènes. La bondynoise s’est classée première du 200 mètres devant la russe Natalia Antyukh. Le temps de la tricolore est intéressant (22’’78), bien meilleur que les 22’’99 réalisés lors de sa rentrée au meeting de Kalamata en Grèce. Hurtis avait déjà brillé samedi avec ses collègues du 4x100 m en terminant première. _ Elle est la deuxième athlète de la délégation tricolore à décrocher les minima après Sdiri à la longueur. La championne d’Europe de la spécialité avait jusqu’au 24 juillet pour franchir ce cap. La française l’a effectué beaucoup plus tôt. Tant mieux, elle pourra se concentrer pleinement sur sa préparation aux Jeux.
D’autres tricolores ont brillé chez les femmes ce dimanche et notamment Elodie Olivares, qui remporte le 3000 m steeple. Sur 1500 m, Maria Martins a frôlé l’exploit devant des spécialistes de la distance. La Cap-verdienne d’origine a été devancée sur le fil par l’espagnole Fuentes-Pila. En revanche, sur les épreuves des lancers, la délégation française est passée à côté de la compétition. La médaillée de bronze aux derniers mondiaux, Manuela Montebrun, a déçu avec un jet à 69,37 mètres seulement et une 5 eme place.
Cette saison, la mayennaise a décidé de laisser de côté son marteau en hiver pour peaufiner son physique. Un choix qui s’avère infructueux mais Montebrun débute à peine sa saison. Sa performance est à mettre entre guillemets. Au poids, l’exubérante Laurence Manfredi a terminé cinquième avec un jet de 18,30 m.

Les françaises sur le podium

Au classement général, la France a perdu une place par rapport à la première journée et se classe finalement troisième comme depuis 1998 (92,5 points) derrière l’intouchable Russie (142) et la surprenante Ukraine (97, seulement sixième samedi). Les athlètes de l’hexagone réitèrent leur performance de 2003, l’Allemagne chutant à la quatrième place (92 points).

La journée de dimanche nous a offert de belles performances. L’anglaise Paula Radcliffe a survolé le 5000 m en réalisant la troisième meilleure performance de l’histoire. Radcliffe explose son record personnel (14’29’’11) après vingt mois d’absence sur blessure. Elle reste à cinq secondes du record du monde, battu il y a quelques jours par l’Ethiopienne naturalisée turque, Elvan Abeylegesse, lors de l’étape de la Golden League de Bergen. A la hauteur, la russe Elena Slesarenko a franchi la barre des 2,04 m et s’empare de la meilleure performance mondiale de l’année.

Mesnil fait peur

Le toulousain avait remporté le concours de la perche avec un saut de 5,75 m mais il a été dans un premier temps déclassé pour avoir touché la barre avec sa main. Cette disqualification, suggérée par les russes, a eu pour conséquence la rétrogradation de la France en quatrième position au classement général messieurs. Finalement, il apparaît que les juges n’ont pas pris en compte la réclamation russe et l’équipe de France conserve donc sa 2 eme place. Les Français ont été déchus de leur titre, acquis en 2003, par de vaillants allemands, vainqueur sur le finish du 4x400m, dernière épreuve de la journée.

Tahri et Lacasse en forme

Recordman de France du 3000 m steeple, Bouadbellah Tahri a assuré son standing et imité son pote Mehdi Baala (1500 m) en glanant sa course en 8’23’’42. Autre Français à la fête dimanche sur la piste polonaise de Bydgoszcz, Florent Lacasse. Le coureur de 800 m s’est montré héroïque en résistant à la remontée de l’allemand Herms dans la dernière ligne droite.
Enfin, le relais 4x400 m privé de ses leaders (Diagana, Raquil et Djhone) s’est bien défendu et termine quatrième. A deux mois du début des JO, la coupe d’Europe a permis à l’athlétisme tricolore de retrouver des couleurs malgré quelques absences de marque.

Classement général messieurs

1. Allemagne 107,5 points
2. France 105
3. Pologne 104
4. Grande-Bretagne 102,5
5. Russie 99
6. Italie 72

Classement général dames

1. Russie 142
2. Ukraine 97
3. France 92,5
4. Allemagne 92
5. Pologne 86,5
6. Grèce 79

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?