Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Communiqué de presse retour Les Foulées de la Soie 2010

Communiqué de presse retour Les Foulées de la Soie 2010


Publié le samedi 28 août 2010 à 12h09min

agrandir

La 15 ème édition des Foulées de la Soie, du 01 au 12 août 2010 qui vient de s’achever a une nouvelle fois tenu toutes ses promesses. Dès la première étape, le dépaysement est total en arrivant dans la ville antique de Pingyao. Le temps n’a pas eu d’emprise sur cette petite bourgade où peu de changement ont été effectués depuis la dynastie Ming (1368-1644).




Nous sommes plongés des siècles en arrière : il ne manque que les
costumes de mandarin, quelques pousse-pousse à la place des véhicules électriques et l’illusion est parfaite. Le ton est donné. Surprendre, donner de l’émotion, faire « frissonner » les participants font
partie du cahier des charges que s’est donné Jean Claude Le Cornec, instigateur de l’épreuve. Tout s’enchaîne très vite aux Foulées de la Soie. Des kilomètres d’aventure à travers la province du Shanxi considérée comme le berceau de la civilisation chinoise. Des kilomètres de plaisirs à la rencontre d’un peuple que l’on ne connaît pas assez. Des parcours d’une beauté captivante sur des traces remplies d’histoire et de légendes, des traversées de villages antiques classés au patrimoine mondiale de l’Unesco. Des traversées et arrivées d’étapes insolites à l’intérieur même des temples bouddhistes. On ne refuse rien aux participants des Foulées de la Soie et toutes les autorisations sont
accordées pour que la fête soit parfaite. La région du Shanxi n’a pas été épargnée par les intempéries et il a fallu que SDPO crée un nouveau
parcours en remplacement de celui prévu dans le village de Shi Jia Hui. La course de Dufhu, ville faisant partie du district de Datong a donc rempli toutes les espérances de l’organisation. Les prières aux Bouddhas ont éloigné la pluie et c’est sous un soleil radieux qu’a été donné le départ de cette nouvelle épreuve improvisée "au pied levé.

Jean Claude Le Cornec, l’organisateur des FDS peut s’appuyer sur un groupe solide : "la force d’un groupe, c’est son pouvoir d’improvisation. Chez SDPO, depuis 15 ans que les FDS existent, jamais une épreuve n’a été annulée" se plait il à souligner.

Dans les montagnes sacrées, comme l’année précédente, l’immense honneur fait aux FDS avec la présence du Bouddha vivant du temple de la Secte des Bonnets Jaunes de Guan Ying Dong, des autorités lamaïstes et chinoises des monts Wutaishan, lors de la cérémonie des remises des maillots est plus qu’un symbole. La cérémonie de la proclamation des résultats remplie de spiritualité débute en musique. Ce n’est pas Spiritus Dei mais les chinois Bouddhistes invités pour la circonstance et venus spécialement avec leurs instruments, pour les Foulées de la Soie ont à cœur de nous jouer de la musique traditionnelle. Comme à son habitude, Jean Claude Le Cornec en profite pour passer des messages de paix et de fraternité autour des valeurs du sport. Ses discours se veulent apolitiques. Au nom des Foulées de la Soie, Jean-Claude Le Cornec remet un don au temple Guan Ying Dong
pour contribuer modestement à la restauration des Temples.

José Maria Carillo, José Luis Casado, Santiago Jimenez, Fernando Peyrallo et Manuel Salinas : « c’est fantastique, quelle émotion, du pur bonheur. Nous sommes contents de participer à cette épreuve qui a sa
réputation. De toutes les courses que nous avons faites, celle-ci est la plus belle, on va faire de la publicité en Espagne, merci à l’organisation qui a été fantastique, on n’a jamais vu çà ».

Deux tronçons de la Grande Muraille sont empruntés pour clôturer cette 15 ème édition des Foulées de la Soie. Les concurrents remontent le temps en longeant les vestiges de la Grande Muraille de Chine dans
la province du Shanxi, qui marquait jadis la frontière entre la Mongolie de Gengis Khan et la Chine Impériale. La dernière épreuve se déroule sur le tronçon de la Grande Muraille de Ju Yong Guan, près de Pékin.
Cette ultime étape qui se court individuellement, sous forme d’un contre la montre, avec un départ toutes les 30" et un coefficient de 1,5 apportent un piment supplémentaire à l’épreuve. En son temps, Mao Zedong avait écrit : « On n’est point homme, à moins d’atteindre la Grande Muraille ».

Coureurs et marcheurs face à eux-mêmes. Plus que 3 km et c’est la délivrance, 3 petits kilomètres qui ressemblent à une éternité car il faut gravir et descendre 3474 marches. Certaines sections du mur épousent le relief du terrain et présentent des pentes vertigineuses. L’irrégularité des marches rend cette ultime étape plus éprouvante, il faut garder son équilibre et parfois s’aider des rambardes pour venir à bout de ce serpent de pierre grise qui s’étire sur 6500 km et traverse la Chine de la côte Est jusqu’à Jiayugnan où elle disparaît dans le désert de Gobi.

Chantal Beaumenay qui nous vient de Tahiti, « Les FDS, j’en rêve depuis 1 an, je l’attendais trop ce moment, j’y suis, je l’ai fait, c’est trop beau ».

« Mais quel bonheur de pouvoir courir dans cet endroit mythique ! J’avais beau me l’être imaginé mille et une fois, quand on y est, c’est surprenant et l’enthousiasme m’a porté », confie Andrée Boyer, exténuée mais tellement heureuse d’avoir terminé.

La cérémonie de clôture et des remises des trophées est aussi un moment spécial, elle marque la fin d’une belle aventure humaine et sportive. Pour clore cette cérémonie, les coureurs assistent à une
démonstration magistrale des moines combattants du monastère de Shaolin, la plus renommée des écoles de Kung Fu.

« Merci à tous ces jeunes moines qui sont pratiquement restés toute la journée avec nous. En effet, ce sont les mêmes moines qui déjà, ce matin, nous ont servi de pisteur sur la Grande Muraille de Ju Yong Guan, vous pouvez les remercier et les applaudir de nouveau ».

Christophe Berasateguy et Alain Pouchoulou du pays basque : « Nous sommes des montagnards, on comprend mieux pourquoi, il n’y a que 3 km. On ne voit jamais la fin, super, fantastique, exceptionnel, que du plaisir, c’est le feu d’artifice final ».

Gérard Tranchand est venu avec ses 2 enfants, Sébastien et Élodie : « Plus dur que prévu mais quel bonheur à l’arrivée. Cette étape efface toutes les souffrances et courir avec ses enfants, cela restera pour moi, un souvenir inoubliable ».

Robert Leporini : « C’est merveilleux, pour ma 1ère course à étapes, c’est difficile mais quelle joie, quel bonheur. Chapeau et merci aussi à l’équipe médicale qui m’a permis de courir en me soignant tous les jours ».

SDPO innove techniquement : tous les coureurs étaient équipés d’un tracker My Geolive, plate-forme de Média et de géo- localisation interactive en temps réel dont l’intérêt est double. Ce système permet à la fois de suivre les performances des coureurs et les moments clés de l’évènement en live mais aussi en différé à partir de la fonction replay du dit système : www.mygeolive.com/sdpo

Grâce à ce système de localisation associé à l’équipe médicale performante de Fidelia Assistance composée de médecins urgentistes, de kinés ostéopathes et d’infirmiers, les épreuves organisées par SDPOrganisation font parties des courses les plus sécurisées dans le monde des Raids Aventures.

Notre site www.sdpo.com permet à la famille, aux amis, aux sponsors, aux journalistes, aux futurs ou anciens coureurs et marcheurs, et à tous les passionnés de revivre au quotidien cette aventure dans l’empire du milieu. En outre, nous tenons à disposition des journalistes les supports suivants :

  • La liste des concurrents ayant participé à l’édition 2010 (noms, adresse, téléphone) afin de faire des reportages/interviews sur eux.
  • Un CD-Rom d’images libres de droit, retraçant l’édition 2010.
  • Deux montages de 26’ et 52’ seront à la disposition des TV, pour répercuter cet événement et emmener à leur tour des téléspectateurs avides de rêves et d’aventures.

Organisateurs et concurrents se tiendront à votre disposition pour des interviews relatant leur aventure. N’hésitez pas à les solliciter. Pour nos partenaires, cette course est synonyme, de recherche, développement et technologies de pointe, avec comme objectif la performance et la satisfaction du client : Fidelia Assistance, MyGeoLive, Pirog Ingénierie, Radio Comsat, Racine Pub, Punch Power, RaidLight, Noene, CAM Sports.

- Contact
Jean-Claude Le Cornec
Tel : 01.39.94.01.87 ou 06.03.70.38.83
Fax : 01.39.94.01.87
Email : sdpo@sdpo.com
Site web : www.sdpo.com


Voir en ligne : SDPO

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?