Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Elle court un marathon ... dans son garage

Elle court un marathon ... dans son garage

D 24 mars 2020     H 09:15     C 0 messages


agrandir

Comme vous le savez, pour lutter contre l’épidémie du Coronavirus - Covid-19 les autorités Françaises limitent fortement les déplacements en extérieur. Retrouvez les « challenges marathons des confinés » de la semaine. Des histoires et défis tous aussi incroyables et toujours dans un esprit solidaire !

#Restezchezvous



Depuis le confinement, les challenges marathons sont nombreux a être relevé et aujourd’hui c’est Le Progrès (que nous remercions) qui rapporte le challenge de Mathilde :

Traileuse de haut niveau, la Lyonnaise Mathilde Guillaumot a couru samedi 42,195 km en 3h33 dans le garage de ses parents dans le 8e arrondissement de Lyon.

Elle aurait dû disputer l’Eco trail de Paris (80 km) il y a deux semaines. Autant dire que la jeune traileuse lyonnaise Mathilde Guillaumot (24 ans) est en pleine forme pour… rien du tout en raison du confinement. Et pas question pour cette ingénieure en informatique dans le domaine de la santé de mettre les pieds dehors. « Je fais partie des gens qui ont tout de suite renoncé au footing. » Comment compenser ? « Mes parents ont un garage assez grand de 10 mètres par 3 mètres, raconte-t-elle. La semaine dernière, j’ai testé un 10 kilomètres en courant dans la diagonale. J’ai trouvé ça pas mal. Du coup, j’ai voulu monter un "projet confinement"… » Son défi s’est imposé à elle après la tentative d’Elisha Nochomovitz, un marathonien toulousain qui a couru sa distance fétiche sur son balcon : « Il a fait 6h48. Je me suis dit que ce serait marrant de le battre. » Alors qu’elle tourne en rond dans son salon, la traileuse de haut niveau a choisi de ne pas attendre et de s’élancer dès samedi matin à 8h00. « Physiquement, j’étais très bien, raconte-t-elle. Mais rapidement, je me suis rendu compte que l’enjeu serait de ne pas se faire mal aux pieds à cause des allers et retours très nombreux. C’était ma seule inquiétude. Après 20 km, j’ai changé de chaussettes pour en mettre des plus épaisses. Mais sinon, comme je suis bien entraînée, je me suis sentie hyper bien. Mentalement, je l’ai pris comme un test après mon abandon à la SaintéLyon. Je ne voulais pas me poser de question et continuer d’avancer… J’avais, en plus, les encouragements de mes proches qui suivaient ma tentative sur instagram. Je faisais un post tous les 5 km pour les tenir au courant. C’était vraiment drôle. Je n’ai pas trouvé le temps long. »

Voir la vidéo de la course

Si son GPS était inutilisable dans cet espace confiné, elle a utilisé son podomètre pour mesurer la distance. Le chiffre 42,195 km s’est affiché sur sa montre au bout de 3h33 et après plus de 5 000 allers-retours. Record du monde de marathon (officieux) dans un garage battu ! Et maintenant ? Place d’abord à la récupération. Et peut-être à d’autres défis : « On va faire un challenge corde à sauter avec mon frère. Je pensais à un truc dans les escaliers à la maison. Mais il faut aussi respecter les parties communes »

Voir l’interview d’après course


Voir en ligne : Le Progrès

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher


Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus