Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Le Mont Saint-Michel sur la cime des marathons

Le Mont Saint-Michel sur la cime des marathons

D 14 juin 2005     H 13:52     C 0 messages


agrandir

Le marathon de la Baie du Mont Saint-Michel permettra de connaître le nouveau champion de France, dimanche. Un ingrédient supplémentaire pour les 6000 participants de cette course au cadre majestueux et unique, qui a acquis ses lettres de noblesse dans le calendrier français.




Le rendez-vous annuel de la Baie du Mont Saint-Michel en est à sa huitième édition et, d’année en année, sa notoriété n’a cessé de progresser. C’est aujourd’hui le marathon le plus couru, loin derrière celui de Paris, certes, mais sur la même marche que celui du Médoc.
Les organisateurs, conscients de l’engouement pour leur manifestation, ont, très tôt dans l’année, ouvert les inscriptions. Depuis deux mois, les 6000 participants sont donc connus. « Pour des raisons de sécurité, nous restons aux nombres de coureurs que notre magnifique site accepte sans difficulté » commente Denis Cravéia, président de l’association organisatrice. Tant sur le nombre de participants que sur les temps réalisés, le marathon de la Baie est devenu l’un des rendez-vous les plus prisés par les spécialistes de la distance, mais aussi par les amoureux de la discipline.

Avec le label international acquis depuis deux années, la future édition a donc reçu un coup de pouce sous la forme d’une reconnaissance officielle. « En nous attribuant le championnat de France de marathon, la fédération s’est tournée vers nous et pas le contraire ! explique Denis Cravéia. Certes, nous allons augmenter le nombre des arrivées sous la barre des 3 heures, mais cela n’aura pas d’incidence sur le bon déroulement de l’arrivée ». Le temps réalisé l’an dernier par Olivier Nsimba (2h08’55’’, meilleure réalisation sur le territoire français en 2004) laisse entrevoir un débat très serré dans les polders de la Baie, où les français voudront se mêler aux champions étrangers. Ce championnat de France apportera 200 à 300 compétiteurs de plus et parmi eux des candidats à la succession de Benoît Zwierzchlewski (recordman de la discipline depuis 2003, à Paris en 2h06’36’’).
Même son de cloche chez les féminines, où le record de l’épreuve détenu par Céline Cormerais (2h37’46’’) risque de vaciller au pied du Mont avec l’espoir d’approcher le record de France détenu depuis 2002 par Chantal Dallenbach (2h 28’28). La bretonne Corinne Raux, vainqueur en 2003, revient sur ses terres, préférant cette épreuve à la coupe du monde d’Helsinki. Sa récente performance au marathon de Paris (2h28’51) et la lutte avec sa rivale et amie, la vendéenne Céline Cormerais, laissent entrevoir un record au pied de la Merveille.
La seconde édition du « Jogging des Remparts » complétera l’événement. Les accompagnateurs et les personnes désirant goûter à l’ambiance marathon sont cordialement invités samedi matin à couvrir les 4,2 kilomètres sur les remparts de la cité corsaire. C’est encore une innovation de l’organisation qui, chaque année, propose un week-end complet basé sur le sport, la convivialité et le patrimoine. Chacun y trouvera sûrement son bonheur.

Pour de plus amples informations sur cette course, consulter la rubrique "Agenda".

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?