Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon Seine-Eure : 14ème édition le 14 octobre 2018

Marathon Seine-Eure : 14ème édition le 14 octobre 2018

D 25 juillet 2018     H 00:15     C 0 messages


agrandir

Le marathon Seine-Eure se prépare à sa 14ème édition. Une formule duo a été créée et une septième meneuse d’allure s’est ajoutée à l’effectif jusque-là très masculin.


Les inscriptions ont commencé dès le 1er mars 2018. Président du Marathon Seine-Eure (MSE), Jean Lequertier se prépare avec son équipe à accueillir les sportifs, professionnels et amateurs pour ce qu’il appelle également le Marathon des Trois Vallées, le dimanche 14 octobre 2018. Parce que, passant toujours par les mêmes communes, bien que le circuit soit légèrement retoqué, les coureurs emprunteront les vallées de l’Iton, de l’Eure et de la Seine. Grâce à « la diversité des paysages » et à « l’accueil chaleureux et dynamique des bénévoles », l’événement continue à attirer les sportifs.

Pas vraiment de semi-marathon

Le vice-président Fabrice Bréant ayant refait la mesure, les marathoniens peuvent déjà découvrir le tracé sur le site de l’association. Le MSE compte déjà 190 inscriptions dont deux équipes ekiden (constituées de six relayeurs), désormais prêts à relier Amfreville-sur-Iton à Val-de-Reuil.

La nouveauté d’ailleurs est l’ouverture du marathon à 26 équipes duo, suite à une forte demande. Chaque coureur pourra ainsi, comme en relais, faire un semi-marathon. « Nous ne voulions pas faire concurrence au semi-marathon de Bois-Guillaume la semaine d’après », souligne Jean Lequertier. Cette formule trouvée par l’association est ouverte à 300 équipes.

Cette quatorzième édition rassemblera, comme tous les ans, près de 650 bénévoles, pour assurer l’organisation et la sécurité du parcours. D’ailleurs, l’EAL (Étoile Athlétique Lovérienne) et le Vrac (Val-de-Reuil Athlétique Club) font partie du comité directeur.

Une meneuse parmi les hommes

Par ailleurs, le nombre de meneurs d’allures passe de six à sept, se féminisant par la même occasion. « Nous avons créé l’allure à 4h30, cela va intéresser du monde », assure Philippe Bourhis, responsable du groupe. Et pour régler les coureurs comme des métronomes, Alexia Van Tol a été choisie. Elle a quatre marathons à son actif avec un record personnel de 3 h 25 minutes et 58 secondes… au marathon Seine-Eure.

Lui-même meneur d’allure (3h45), Arnaud Leviez explique son rôle de motivation auprès des coureurs :

"Généralement, on s’attache à eux, on est là pour les conseiller et les encourager jusqu’à la fin de la course. Ce n’est pas facile car le meneur d’allure n’a pas le droit de s’arrêter".

Si le marathon Seine-Eure est ouvert tant aux élites qu’aux amateurs, l’épreuve nécessite une bonne préparation. « Pour être à l’aise, il faut courir cinq fois par semaine à des allures variées et faire un total de 50 km par semaine. Il faut travailler la fréquence cardiaque », précise un des responsables du marathon. Et surtout, il faut travailler sa « résistance à l’effort » afin d’avoir toujours une « aisance respiratoire tout au long du marathon ». 42,195 km, ce n’est quand même pas rien.

* Plus d’infos sur www.marathon-seine-eure.fr

* Article publié par Thomas Guilbert


Voir en ligne : Actu.fr

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus