Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de New York : Radcliffe tête d’affiche

Marathon de New York : Radcliffe tête d’affiche

D 6 novembre 2004     H 20:51     C 0 messages


La britannique Paula Radcliffe, invitée de dernière minute, et les médaillés de bronze olympiques américains, Deena Kastor et Meb Keflezighi, sont les têtes d’affiche du marathon de New York prévu dimanche.





Radcliffe, la femme la plus rapide du monde sur la distance (2 h 15 ’ 25 "), est persuadée d’avoir tiré un trait sur ses deux abandons olympiques à Athènes : l’agonie du marathon puis celle sur 10000 m.
A 30 ans, elle a surpris tout le monde en s’annonçant pour New York deux semaines avant cette course qui réunit des ténors de la spécialité et classée parmi les marathons urbains les plus difficiles.

"Les gens pensent que c’est trop tôt après les jeux et que je n’avais pas à me remettre la pression, a expliqué la britannique. Mais ce n’est pas de la pression. C’est ce que j’aime et j’attends avec impatience de redevenir moi-même et non plus engourdie comme à Athènes".
"Je suis venue à New York pour gagner", a-t-elle ajouté, prête pour le défi avec d’anciennes lauréates comme les kényanes Margaret Okayo (2001 et 2003) et Tegla Loroupe (1994 et 1995) et la russe Ludmila Petrova (2000).

Radcliffe devra se méfier de Deena Kastor (31 ans), la deuxième américaine à accéder au podium olympique du marathon avec sa 3 eme place à Athènes. Un exploit qui ne l’a pas détournée de son engagement new-yorkais, son troisième marathon de l’année après les sélections américaines (2 eme) et les jeux.
Parce que son prochain objectif est "de gagner une épreuve majeure aux Etats-Unis" et qu’elle serait aux anges si cela pouvait se faire à New York.
"C’est un attachement sentimental car j’y ai fait mes débuts (sur marathon) en 2001" et que "cette course avait été spéciale et patriotique", avoue-t-elle, en référence à l’édition 2001 disputée quelques semaines après les attaques terroristes contre le World Trade Center.

Keflezighi aura eu encore moins de temps pour savourer sa médaille de bronze conquise au jour de clôture des jeux athéniens, premier américain en 28 ans à glaner une médaille olympique sur marathon.
Deux ans après y avoir fait ses débuts, il veut relever le défi des spécialistes kényans emmenés par John Kwage, double lauréat de l’épreuve (1997 et 1998).
Privé des jeux sur blessure, le français Benoît Zwierzchiewski, qui a couru en 2 h 06 ’ 36 " au marathon de Paris 2003 (2 eme), aimerait jouer les trouble-fête pour sa première apparition dans les rues de Manhattan.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?