Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Marathon de Venise : Ayenew Gebre et Angela Tanui victorieux

Marathon de Venise : Ayenew Gebre et Angela Tanui victorieux

D 30 octobre 2018     H 00:02     C 0 messages


agrandir

L’éthiopien Ayenew Gebre et la kényane Angela Tanui ont remporté les honneurs lors de la 33ème édition du Huawei Venice Marathon, une course sur route du Label Bronze de l’IAAF qui s’est déroulée dans des conditions météorologiques extrêmement difficiles avec des pluies torrentielles et des hautes eaux, ce dimanche 28 octobre.

- Résultats 2018 Marathon


Gebre a franchi la ligne d’arrivée en 2h13’23", battant les kényans Gilbert Kipleting Chumba par 29 secondes (2h13’52") et Stephen Kiplimo par 35 secondes (2h13’58").

La kényane Angela Jemesunde Tanui a tenu son rôle préféré avant l’événement en remportant une victoire, menant de bout en bout dans la course féminine, en 2h31’30". L’éthiopienne Sorome Negash, a terminé deuxième en 2h38’59" devant Euliter Jepchirchir Tanui, la sœur d’Angela Jemesunde (2h40’56").

Dans la course masculine, les meneurs d’allure Philimon Maritim et Jafred Chirchir Kipchumba ont mené un groupe de huit hommes qui ont parcouru cinq kilomètres en 15’19", 10 kilomètres en 30’41", 15 kilomètres en 46’12" avant d’atteindre le point médian en 1h05’24".

Entre 25 et 30 kilomètres, le groupe de tête a été réduit de huit à cinq hommes : Gebre, Kangogo, Kiptoo, Chumba et Kiplimo. Ils ont franchi le point de contrôle du 30 km situé dans le parc San Giuliano en 1h33’32", huit minutes d’avance sur le gagnant du marathon de Boston, Yuki Kawauchi.

Kangogo, Gebre et Chumba ont accéléré le rythme sur le Pont de la Liberté, laissant Kiplimo au km35. Dans cette partie difficile du parcours, les conditions étaient rendues plus difficiles par le vent contraire et la course devint une affaire tactique.

À 38 kilomètres, Gebre s’est séparé de Kangogo et de Chumba et a porté son avance à 37 secondes à la barre des 40 kilomètres, qu’il a passé en 2h05’45". L’éthiopien, qui a établi un record en 2h09’00" à Prague en 2017, a dû franchir les 14 ponts des deux derniers kilomètres dans des conditions difficiles, rendues plus difficiles par la marée haute, la pluie et un fort vent contraire.

Angela Tanui a mené sa course de bout en bout, prenant la tête dès la marque des cinq kilomètres. La coureuse de 26 ans a parcouru les 15 kilomètres en 52’11" avant d’atteindre le point de mi-parcours en 1h13’32". Elle a accumulé une avance de six minutes sur Negash. Elle a franchi les 35 km en 2h03’26" et les 40 km en 2h22’46" avant de franchir la ligne d’arrivée en 2h31’30".

* Article publié par Diego Sampaolo


Voir en ligne : IAAF

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher

Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus