Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Vanessa Boslak quitte le LMA pour rejoindre le Team Lagardère

Vanessa Boslak quitte le LMA pour rejoindre le Team Lagardère

D 28 novembre 2007     H 15:03     C 0 messages


agrandir

C’est tout un pan de l’histoire du Lille Métropole Athlétisme et, plus précisément, de l’ASPTT Lille qui vient de s’effondrer. Figure emblématique d’un club qu’elle fréquente depuis son plus jeune âge, la perchiste Vanessa Boslak vient de décider de répondre favorablement aux généreuses sollicitations du Lagardère Paris Racing.



Contactée il y a déjà plusieurs semaines, la Lilloise, cinquième des derniers championnats du monde et candidate au podium aux JO de Pékin, a pris son temps pour réfléchir, peser le pour et le contre. Mais l’offre était trop alléchante pour passer à côté. Et la jeune femme a donc annoncé, en ce début de semaine, sa décision au président lillois Serge Leroy.

« Ça n’a pas été une décision évidente car je suis très attachée à Lille, aux dirigeants et notamment à Serge Leroy, explique-t-elle d’emblée. J’y ai tout vécu, tout appris. Mais il y avait tellement d’aspects intéressants dans la proposition du Team Lagardère que je ne pouvais pas laisser passer une telle opportunité ». La question financière est, bien sûr, entrée en considération et Vanessa Boslak ne cache pas que les sommes en jeu y sont pour beaucoup, mais elle n’a pas été décisive : « La possibilité d’avoir un véritable suivi médical avec l’équipe de médecins, kinésithérapeutes et chercheurs du Team Lagardère est un point très important à mes yeux, assure-t-elle. Ils ont des outils pour faire un vrai suivi biologique, détecter les périodes de surentraînement, où il faut savoir se reposer. Une année olympique, ça me semble important de bien gérer sa fatigue. Et puis, il y a aussi l’éventualité d’une reconversion après ma carrière sportive qu’il ne faut pas négliger ». La multiple championne de France y voit aussi un aspect pratique, elle qui vit depuis maintenant six ans à Paris et qui s’entraîne quotidiennement à l’INSEP avec Sébastien Levicq. « J’en ai discuté avec lui, poursuit-elle. Il m’a conseillée, même si la décision finale m’appartenait. Pour un entraîneur, cet apport du suivi médical est aussi intéressant ».

Coup dur

Cette nouvelle est un coup dur pour le Lille Métropole Athlétisme qui s’était déjà fait « subtiliser » son sprinteur vedette Martial Mbandjock, par le Team Lagardère, il y a quelques mois. Et même si administrativement, il y aura des papiers à régler pour officialiser le départ de son athlète emblématique, le président lillois Serge Leroy fait contre mauvaise fortune bon coeur : « Je n’ai pas envie de mettre des bâtons dans les roues de Vanessa, mais cette nouvelle histoire doit interpeller. Il va falloir se poser la question du positionnement de clubs comme le nôtre face à une telle structure privée car nous n’avons, hélas, pas les moyens de faire une contre-proposition ». Sans doute vexé de ne pas avoir d’athlète sélectionné pour les derniers Mondiaux, le Team Lagardère s’est montré très actif depuis quelques mois en enrôlant tour à tour Martial Mbandjock, Christine Arron, Leslie Djhone et, maintenant, Vanessa Boslak. Et nul doute que les « emplettes » sont loin d’être finies.


Voir en ligne : La Voix des Sports

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher


Actu. Marathons


Actu. Athlétisme


Actu. Santé & Conseils


Vidéo


les plus lus