Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Chpts d’Europe par équipes : La France au pied du podium

Chpts d’Europe par équipes : La France au pied du podium

D 22 juin 2009     H 20:21     C 0 messages


agrandir

Malgré l’énorme performance de Renaud Lavillenie, auteur d’un saut à 6,01 m à la perche, l’équipe de France a raté le podium lors du Championnat d’Europe des Nations à Leiria. Les Bleus terminent 4 èmes.




Lavillenie dans l’histoire

3 ème à mi-parcours du Championnat d’Europe des Nations ce dimanche matin, l’équipe de France devait transformer l’essai pour consolider sa place sur le podium, voire même viser encore plus haut. On attendait pour cela beaucoup de Renaud Lavillenie, Ladji Doucouré ou encore Muriel Hurtis. Seul le premier a été à la hauteur des attentes placées en lui. Mieux encore, le nouveau prodige de la perche a prouvé que ce titre n’était pas usurpé en rentrant dans la caste très fermée des athlètes ayant passé la barre mythique des 6 m. Lavillenie, déjà meilleur performeur de l’année avec 5,96 m, est tout simplement devenu le premier Français à franchir ce cap en plein air avec un saut à 6,01 m à son deuxième essai, avec une aisance étonnante ! Et ce après avoir frôlé le pire à 5,80 m. Il efface du coup le précédent record national de 6 m établi par Jean Galfione en salle en 1999. Ayant encore un essai à sa disposition, Lavillenie a ensuite essayé 6,10 m. Sans succès. De quoi se placer en favori déclaré pour les Mondiaux de Berlin et redonner le sourire à une équipe de France quelque peu grimaçante ce dimanche au Portugal.

Doucouré « à la cave »

Déjà très inquiétant lors du meeting Golden League de Berlin, Doucouré n’a toujours pas trouvé la bonne rythmique. Beaucoup de fautes techniques avec à l’arrivée une course très moyenne et un triste 13"65, synonyme de quatrième position. « Je me désunis, je fais des fautes. J’arrive à rentrer mais après je descends un peu à la cave. Je tape la main du Polonais à la quatre. Ensuite, c’est impossible de réaccélérer, a-t-il indiqué sur le site officiel de la Fédération. Je ne suis pas en crise d’alerte comme ça a été écrit ». Même constat et même classement pour Muriel Hurtis sur 200 m. La Française, visiblement crispée, a certes remporté sa série mais dans un temps très modeste (23"53). Pas de quoi pavoiser. « Je suis déçue. J’espérais faire mieux. Etre en deuxième série, ce n’est pas une excuse. Je n’arrive pas à descendre mes chronos et les semaines passent ».

La France craque sur la fin

Les supposés leaders à la rue, nos autres représentants comme Stéphanie Falzon au marteau (5 ème avec un jet à 69,71 m), Karl Taillepierre au triple saut (5 ème avec un bond à 16,48 m), Yannick Gunzle au disque (10 ème avec 52,71 m), Eloyse Lesueur à la longueur (6 ème avec 6,29 m), Nina Manga à la hauteur (10 ème avec 1,80 m) et Bérenger Demerval au javelot (9 ème avec 71,16 m) n’ont guère réussi à relever le niveau malheureusement. Malgré un bon départ, Sandra Gomis n’a pas tenu la distance et s’est effondré dans les derniers mètres du 100 m haies (5 ème en 13"13). Morhad Amdouni, sur 3000 m, n’a pas su éviter le piège des règles spéciales concoctées pour le fond, censé donner un peu de piment aux courses et qui en fait s’attire les foudres de bon nombres d’observateurs et d’acteurs. A 5 tours de l’arrivée, le Français, alors en dernière position, a été prié de stopper son effort.

Du reste, la journée a été plutôt maussade pour le fond et demi-fond tricolore puisque Laurane Picoche sur 1500 m s’est contenté de la 8 ème place en 4’15"13. Christelle Daunay a fait, elle, ce qu’elle a pu sur 5000 m, loin d’être sa distance fétiche, avec à la clé une 6 ème position en 15’51"47. Au rayon satisfaction, car il y en a tout de même, à noter les podiums de Laurence Manfredi au poids (3 ème avec 18,16 m), Jeff Lastennet sur 800 m (3 ème en 1’48"29), Martial Mbandjock sur 200 m (3 ème en 20"67) et Vincent Zouaoui-Dandrieux sur 3000 m steeple (2 ème en 8’32"05). Malheureusement, les relais 4x400 m sont venus tout gâcher en fin de journée (5 ème tous les deux) alors que les Bleus occupaient encore la troisième place du général. Résultat, l’équipe de France termine… au pied du podium, à seulement deux points de la Grande-Bretagne.

- Classement par équipes

  1. Allemagne : 326,5 pts
  2. Russie : 320 pts
  3. Grande Bretagne : 303 pts
  4. France : 301 pts
  5. Pologne : 289 pts
  6. Italie : 278 pts
  7. Ukraine : 265,5 pts
  8. Espagne : 257 pts
  9. Grèce : 216,5 pts
  10. République Tchèque : 213,5 pts
  11. Portugal : 200 pts
  12. Suède : 138 pts

Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?